La présidente de l'Assemblée nationale (AN) vietnamienne Nguyen Thi Kim Ngan.

Hanoi (VNA) - La présidente de l'Assemblée nationale (AN) vietnamienne Nguyen Thi Kim Ngan a participé à l'ouverture de la 27e réunion annuelle du Forum parlementaire Asie-Pacifique (FPAP-27) tenue mardi à Siem Reap, au Cambodge.

Lors de cette cérémonie, Nguyen Thi Kim Ngan a souligné que la Déclaration de Hanoi adoptée lors du FPAP-26 avait marqué un parcours de 25 ans de développement du forum, ouvrant une nouvelle vision pour le partenariat parlementaire d'Asie-Pacifique jusqu'en 2030. La déclaration a insisté sur l'accélération de la libéralisation du commerce, la réduction de l'écart de développement entre les pays membres, et a encouragé les pays à mettre en œuvre des engagements internationaux sur le développement, notamment les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et les Objectifs de Développement durable (ODD).

Le FPAP a obtenu des succès dans la promotion du partenariat entre le forum et l'APEC, afin de réaliser les aspirations de la population d'Asie-Pacifique sur une région de paix et de développement, reflétant une tendance de la diplomatie parlementaire dans une nouvelle phase de développement de l'humanité.

Nguyen Thi Kim Ngan a souligné que le FPAP-27 se déroule dans le contexte de l'évolution complexe de la situation régionale et mondiale. La tension commerciale, la tendance au protectionnisme, le terrorisme, la cybersécurité, le conflit religieux, la criminalité transnationale, le changement climatique, les épidémies, etc. causent de graves défis pour la stabilité, la paix, la sécurité de toute la région, ainsi que le développement durable des nations et la qualité de vie de chaque habitant.

Cependant, la région Asie-Pacifique continue de maintenir son élan de développement et de jouer son rôle de moteur pour l'économie mondiale, constituant un facteur important dans le renforcement de la coopération pour les objectifs nobles : la paix, la coopération et le développement durable, a-t-elle souligné.

Selon elle, la poursuite des objectifs d'indépendance, d'autonomie, de dialogue et de coopération sur la base du droit international et de la Charte des Nations Unies constitue une base solide pour maintenir la paix, la sécurité et le développement.

Nguyen Thi Kim Ngan a souhaité que les parlements membres continuent de renforcer leur coopération dans la politique, la sécurité, l'économie, les sciences et technologies, la culture-société et le développement durable. Le FPAP doit renouveler son organisation, renforcer la collaboration entre les canaux législatifs et exécutifs de chaque pays dans la région. -VNA