Le ministre malaisien de la Défense, Hishammuddin Hussein. Photo: Reuters/VNA

Kuala Lumpur (VNA) – Kuala Lumpur mettra en place de nouvelles initiatives visant à renforcer la sécurité dans la région maritime de Sabah dont la lutte contre l’Etat islamique (EI) autoproclamé et les groupes terroristes dans le sud des Philippines, a déclaré le ministre malaisien de la Défense, Hishammuddin Hussein.

Parmi de nouvelles initiatives, il a insisté sur l'amélioration des capacités pour le Commandement de sécurité de l’Est de Sabah (Esscom). Concrètement, l’Esscom recevra des armes modernes dont 20 véhicules blindés, 4 Agusta A109LOH et 6 MD530, a-t-il noté.

Il a déclaré que les Forces armées malaisiennes ont identifié cinq endroits nécessaires d​e contrôle et de surveillance de la sécurité sur la côte Est de la région maritime de Sabah et les eaux ​voisines. Ces endroits seraient équipés de système de surveillance côtière en utilisant le radar côtier Spexer 2000, le système d'identification automatique et l'équipement de gestion de bande passante, a-t-il ajouté.

Quant à la mise en place de la brigade frontière N° 31,  le ministre Hishammuddin Hussein a indiqué que depuis janvier, la Malaisie avait recruté près de 40% du personnel pour les cinq bataillons de cette brigade.

En outre, la Malaisie continuera de coopérer avec l’Indonésie par l’intermédiaire du Comité des frontières entre les deux pays en vue de renforcer la sécurité le long de la frontière entre Sabah, Sarawak (Malaisie) et Kalimantan (Indonésie). –VNA