Hanoi (VNA) – La coopération pétrolière et gazière entre les Philippines et la Chine en Mer Orientale ne peut être menée que dans des eaux sur lesquelles les deux parties détiennent la souveraineté et des droits de souveraineté conformément à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM).
 
La porte-parole adjointe du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Phuong Trà

La porte-parole adjointe du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Phuong Trà, a fait cette déclaration lors d’une conférence de presse tenue jeudi 22 novembre à Hanoi, en réponse aux questions des journalistes sur la position du Vietnam concernant un protocole d’accord signé le 20 novembre entre les Philippines et la Chine sur l’exploitation du pétrole et du gaz. 

La diplomate a déclaré que la position du Vietnam sur la question de la Mer Orientale, y compris la souveraineté, les droits de souveraineté, et les droits légitimes en mer, est claire, cohérente et a été déclarée à plusieurs reprises.

En tant que membre responsable de la communauté internationale et pays riverain de la Mer Orientale, le Vietnam attache une grande importance à la coopération internationale, y compris à la coopération en mer, sur la base du respect de la souveraineté et des droits légitimes des parties concernées conformément au droit international, en particulier la CNUDM, dans l’intérêt de la paix, de la stabilité et du développement dans la région, ainsi que de l’amitié et de la coopération entre les pays voisins, a-t-elle conclu. – VNA