La Commission de contrôle sanctionne nombre de responsables de Bac Ninh et de Lâm Dông

La Commission de contrôle du Comité central du Parti a demandé au Politburo et au Secrétariat du Comité central du Parti de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre des permanences des Comités du Parti de la province de Bac Ninh des mandats 2010-2015, 2015-2020 pour leur part de responsabilité en lien avec les projets de la compagnie AIC et des compagnies de son écosystème.
Hanoi (VNA) – La Commission de contrôle du Comité central du Parti a demandé au Politburo et au Secrétariat du Comité central du Parti de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre des permanences des Comités du Parti de la province de Bac Ninh des mandats 2010-2015, 2015-2020 pour leur part de responsabilité en lien avec les projets de la compagnie AIC et des compagnies de son écosystème.
La Commission de contrôle sanctionne nombre de responsables de Bac Ninh et de Lâm Dông ảnh 1Vue de la 36e session de la Commission de contrôle du Comité central du Parti, à Hanoi, les 24 et 25 janvier. Photo : VNA

Lors de sa 36e session tenue les 24 et 25 janvier à Hanoi sous la houlette du président de ladite commission, Trân Câm Tu, elle a indiqué que la commission des affaires du Parti du Comité populaire de la province de Bac Ninh avait violé le principe du centralisme démocratique, la réglementation du travail, manqué de responsabilité, relâché le leadership et la direction.

Cette commission des affaires du Parti a ainsi laissé le Comité populaire provincial et nombre d’organisations et individus transgresser les règles du Parti et les lois de l’Etat dans la gestion et la réalisation certains projets et enveloppes d’adjudication mis en œuvre par AIC et les compagnies de son écosystème. De nombreuses organisations, cadres et membres du Parti ont été sanctionnés, dont certains sont poursuivis au pénal.

Ces méfaits ont causé des conséquences très graves, des pertes et grands risques de perte pour le budjet et les biens de l’Etat, et ont provoqué des exaspérations dans la société et porté atteinte au prestige de l’organisation du Parti et à l’administration locale dont la gravité est telle qu’il faut envisager des mesures disciplinaires.

Selon la Commission de contrôle, ces violations et fautes sont imputables aux comités des affaires du Parti du Comité provincial du Parti des mandats 2011-2016, 2016-2021.

De Nguyên Nhân Chiên, ancien membre du Comité central du Parti, secrétaire du Comité provincial du Parti, président du Conseil populaire provincial, ancien secrétaire du comité des affaires du Parti, président du Comité populaire provincial ; Nguyên Tu Quynh, ancien secrétaire adjoint du Comité provincial du Parti, secrétaire du comité des affaires du Parti, président du Comité populaire provincial ; à Nguyên Huong Giang, secrétaire adjointe du Comité provincial du Parti, secrétaire du comité des affaires du Parti et présidente du Comité populaire provincial ; en passant par Trân Van Tuynh, ancien secrétaire du comité du Parti et directeur du comité de gestion des projets et des ouvrages de santé du Département provincial de la santé, la Commission de contrôle a incriminé nombre de responsables locaux.

Les violations et fautes susmentionnées sont également imputables aux permanences du Comité provincial du Parti des mandats 2010-2015, 2015-2020, au comité des affaires du Parti du Conseil populaire provincial du mandat 2016-2021, et à un certain nombre d’organisations et de membres du Parti.

La Commission de contrôle a décidé d’expulser du Parti Trân Van Tuynh et prononcé un avertissement à l’encontre des comités des affaires du Parti du Comité provincial du Parti des mandats 2011-2016, 2016-2021 ; de la permanence du Comité municipal du Parti du mandat 2010- 2015, de plusieurs comités du Parti dont ceux des Départements des finances, de l’éducation et de la formation, de l’information et de la communication.

Elle a décidé d’adresser un blâme au comité des affaires du Parti du Conseil populaire provincial du mandat 2016-2021, aux comités du Parti des Départements du plan et de l’investissement, de la santé, de la construction, ainsi qu’à plusieurs responsables de la Compagnie par actions d’environnement urbain et de travaux publics de Bac Ninh.

La Commission de contrôle a également demandé au Politburo et au Secrétariat du Comité central du Parti de sanctionner les permanences du Comité provincial du Parti des mandats 2010-2015, 2015-2020, et Nguyên Nhân Chiên, Nguyên Tu Quynh et Nguyên Thê Nghia, ancien membre du Comité provincial du Parti, secrétaire du Comité du Parti, président du Conseil populaire, président du Comité populaire du district de Yên Phong, province de Bac Ninh.

Considérant la proposition des comités du Parti des provinces de Lâm Dông et de An Giang sur la sanction des membres du Parti contrevenant aux règlements en vigueur, la Commission de contrôle a décidé d’expulser du Parti Nguyên Viêt Tri, membre du Comité du Parti du bloc des organes et des entreprises de la province de An Giang, secrétaire du Comité du Parti et directeur du Département provincial des ressources naturelles et de l’environnement.

Elle a également demandé au Politburo et au Secrétariat du Comité central du Parti de sanctionner, entre autres, Trân Duc Quân, membre du Comité central du Parti, secrétaire du Comité du Parti, président du Conseil populaire de la province de Lâm Dông ; et Trân Van Hiêp, secrétaire adjoint du Comité du Parti, secrétaire du comité des affaires du Parti, président du Comité populaire de la province de Lâm Dông. – VNA

Voir plus