L’ancien président Le Duc Anh rencontre des responsables laotiens lors de sa visite au Laos en 1993. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Des ambassades du Vietnam à l’étranger ont organisé le 3 mai des cérémonies funéraires de l’ancien président Le Duc Anh.

Au Laos, le secrétaire général du Parti populaire révolutionnaire du Laos (PPRL) et président laotien Bounnhang Vorachith est venu à l’ambassade du Vietnam à Vientiane pour rendre un dernier hommage à l’ancien président Le Duc Anh.

Dans le registre de deuil, Bounnhang Vorachith a exprimé le profond regret du Parti, de l’Assemblée nationale, du gouvernement et du Front d’édification national du Laos devant le décès de Le Duc Anh, un dirigeant bien aimé et un ami et un camarade très proche du Laos. Il a loué ses grandes contributions à la défense et au développement du Vietnam et aussi au resserrement des relations d’amitié entre le Vietnam et le Laos.

Auparavant, une délégation de la Commission des relations extérieures du PPRL, conduite par Sounthone Xayachak, s’est rendu hommage du défunt.

L’ambassade du Vietnam a également accueilli de nombreuses délégations d’organes et de ministères laotiens, venues rendre hommage à l’ancien président Le Duc Anh. 

L’ambassade des Etats-Unis et d’autres pays au Laos ont envoyé des délégations à l’ambassade au Vietnam pour rendre hommage du défunt.

Au Japon, des représentants d’organisations et des individus, dont ceux de l’Association de promotion de la diplomatie populaire du Japon, sont allés à l’ambassade du Vietnam pour partager des sentiments devant la disparition de l’ancien président Le Duc Anh. Ils ont adressé les condoléances les plus attristées au Vietnam et à la famille du défunt.

Des représentants du Laos, du Myanmar et de l’Inde sont venus rendre un dernier hommage à l’ancien dirigeant vietnamien.

Auparavant, le quotidien Akahata du Parti communiste du Japon avait envoyé un message de condoléances au Comité central du Parti communiste du Vietnam.

Au Cambodge, le président de l’Assemblée nationale du Cambodge Samdech Heng Samrin est venu rendre hommage à Le Duc Anh, adressant les condoléances les plus attristées au Parti, à l’Etat, au peuple vietnamiens et aussi à la famille du défunt. C’est une grande perte pour le Vietnam. Il a souligné les contributions du dirigeant vietnamien visant à sortir le peuple cambodgien du génocide des Pol Pot, à édifier et à développer le Cambodge.

Une délégation de l’ambassade des Etats-Unis au Cambodge, conduite par le chargé d’affaires Michael Newbill est venue rendre un dernier hommage à Le Duc Anh, qui selon le responsable américain, a eu des contributions considérables à la normalisation des relations Vietnam-Etats-Unis.

Le drapeau vietnamien est hissé à mi-mât à l’ambassade du Vietnam.

En Indonésie, une cérémonie funéraire de l’ancien président Le Duc Anh a été organisée à l’ambassade du Vietnam. Le drapeau est hissé à mi-mât au siège du secrétariat de l’ASEAN à Jakarta.

En Australie et en Inde, l’ambassade du Vietnam a aussi fait de même pour rendre hommage de l’ancien président Le Duc Anh.

L’ancien président Le Duc Anh, est décédé le 22 avril 2019, à 20h10, à son domicile à Hanoï des suites d’une maladie grave.  Il était également chef d’état-major du Commandement du Sud (août 1965), commandant adjoint du Commandement du Sud (1968), commandant adjoint de la campagne Hô Chi Minh et commandant pour le sud-ouest (1975), vice-ministre de la Défense et commandant des forces des soldats volontaires vietnamiens au Cambodge (juin 1981), vice-ministre de la Défense et chef d’état-major général de l’Armée populaire du Vietnam (décembre 1986), ministre de la Défense (février 1987).

Durant ses plus de 80 ans d’activité révolutionnaire, Le Duc Anh a beaucoup contribué à l’œuvre révolutionnaire du Parti et de la nation. Il s’est vu décerner de nombreuses distinctions honorifiques du Parti et de l’État vietnamiens. -VNA