La BAD aide Thua Thien-Hue a attenuer les risques de catastrophes naturelles hinh anh 1Nguyen Van Phuong, vice-président du Comité populaire provincial, s'exprime lors de la cérémonie de lancement. Photo:thuathienhue.gov

Thua Thien-Hue (VNA) - Le 10 octobre, la Banque asiatique de développement (BAD) a lancé un projet visant à minimiser les risques de catastrophes naturelles dans la ville de Hue, province de Thua Thien-Hue (Centre).

Le projet est doté d’un budget de 2 millions de dollars provenant du Fonds fiduciaire pour la résilience au changement climatique en milieu urbain (UCCRTF) géré par la BAD.

La ville de Hue bénéficiera d'une assistance technique et d'une assurance en cas de catastrophe pour certains biens publics conformément à la loi.

Le projet, qui est mis en œuvre d’ici 2024, comprend la collecte d'une base de données sur les biens publics et la conception de solutions d'assurance appropriées. Ces activités soutiendront l’élaboration d’une stratégie de financement des activités municipales de gestion des risques de catastrophe.

Ces dernières années, la BAD est l’une des principales unités soutenant les projets de minimisation des risques de catastrophes naturelles à Thua Thien-Hue, a déclaré Nguyen Van Phuong, vice-président du Comité populaire provincial.

Il a mentionné d'autres projets d'assistance de la BAD dans la conservation de la biodiversité, l'adaptation au changement climatique, la gestion durable des forêts et le développement urbain vert.

Thomas W.Kessler, spécialiste principale des assurances et des finances pour les risques de catastrophe à la BAD, a déclaré que les pertes directes causées par les catastrophes naturelles au Vietnam étaient estimées à environ 1,4 milliard de dollars par an.

Le projet vise non seulement à concevoir une solution d’assurance spécifique pour la ville de Hue, mais envisage également la possibilité de multiplier ce modèle dans d’autres villes et provinces vietnamiennes, a-t-il ajouté.

Le projet lancé à Hue fait partie de celui de développement des villes secondaires écologiques d’une valeur de 12,8 millions de dollars, financé par le Fonds spécial pour la lutte contre le changement climatique, l’UCCRTF et le Fonds pour l’environnement mondial (FEM).

Le projet de développement des villes secondaires écologiques est mis en œuvre dans les villes de Hue, de Vinh Yen (province septentrionale de Vinh Phuc) et de Ha Giang (province montagneuses septentrionale de Ha Giang). -VNA