Kim Phuc Thanh : Ho Chi Minh est mon idole hinh anh 1Kim Phuc Thành, médecin à l’hôpital de l’arrondissement de Thu Duc. Photo: VOV
 
Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Courageux et persévérant, telles sont, selon ses collègues, les qualités de Kim Phuc Thành, médecin à l’hôpital de l’arrondissement de Thu Duc, à Hô Chi Minh-Ville. Bénévole inconditionnel, son engagement dans le mouvement «Suivre l’exemple moral de Hô Chi Minh»  a été salué à l’occasion du 130e anniversaire de naissance du grand dirigeant.

Le 24 mars, la direction anti-COVID-19 de Hô Chi Minh-Ville a décidé de construire un hôpital de campagne à Cân Gio pour soigner les patients du coronavirus. Thành et ses collègues qui exerçaient dans des hôpitaux de la mégapole du sud ont alors été appelés en renfort. Désigné responsable sur place, il était chargé de coordonner les accueils et les consultations et de superviser les traitements. Ces deux derniers mois, Thành et ses collègues ont fait de nombreuses nuits blanches. Parfois, il a dû accueillir jusqu’à quarante personnes à la fois, les porteurs du virus et leurs contacts directs. Confronté à la dure réalité de la maladie, il a aussi du réconforter les personnes confinées et les malades paniqués à l’idée de mourir.

Thành explique : «Je n’étais pas le seul à combattre le virus. Tous mes collègues y participaient avec enthousiasme et courage. Malgré les conditions de travail parfois éprouvantes, nous étions prêts à accueillir les malades et les porteurs potentiels».

Lorsque les seize patients traités à l’hôpital ont été guéris, l’établissement a été fermé. La mission de Thành ne s’est pas arrêtée pour autant. Chargé aujourd’hui de former le personnel du dispensaire de Cân Gio sur le traitement du coronavirus, il doit se rendre tous les jours sur la petite île.
 
Kim Phuc Thanh : Ho Chi Minh est mon idole hinh anh 2Kim Phuc Thành participe régulièrement aux mouvements volontaires. Photo : VOV


L’hôpital de Thu Duc où Thành exerce en même temps fait partie des plus grands hôpitaux de Hô Chi Minh-Ville. Il accueille chaque jour entre 6.000 et 7.000 patients. Responsable administratif, Thành semble n’avoir aucun mal à gérer la pression qui est pourtant énorme et a même le temps de mener des recherches scientifiques et des activités caritatives. L’étude qu’il a publiée en 2019 sur les relations entre les causes d’insuffisances rénales chez les patients atteints de cirrhose et les risques mortels a été vivement appréciée par la communauté scientifique.

Secrétaire adjoint de l’antenne de la jeunesse de l’hôpital, Thành a lancé de nombreuses campagnes de consultations gratuites à destination des habitants et des enfants pauvres des régions les plus éloignées. Son dévouement et son dynamisme forcent l’admiration de la directrice adjointe de l’hôpital de Thu Duc, Nguyên Lan Anh.

«Thành transmet une énergie positive à ses collègues. Il est toujours à l’initiative d’activités de bénévolat au sein de notre hôpital. Comme il est passionné et enthousiaste dans tout ce qu’il fait, il réussit facilement à convaincre les autres médecins de le suivre», indique-t-elle.

Ma plus grande idole est le Président Hô Chi Minh, confie Kim Phuc Thành, récipiendaire du prix Pham Ngoc Thach attribué aux jeunes médecins talentueux de la ville.

«Les recommandations du Président Hô Chi Minh sont nombreuses mais il faut en faire le tri pour sélectionner celles qui nous conviennent le mieux. Il est facile de les appliquer au quotidien comme par exemple consommer avec responsabilité l’électricité, l’eau, et le papier».

La journée de Thành commence dès l’aube et se termine très tard et est entièrement dévouée à l’intérêt collectif.-VOV/VNA