L'Indonésie se prépare à bien garantir la sécurité de l'ASIAD 2018. Photo: VNA

Jakarta (VNA) - La sécurité est une question centrale des Jeux d’Asie (ASIAD) 2018, a déclaré le Comité d'organisation des Jeux asiatiques d'Indonésie (INASGOC).

Environ 30.000 agents de sécurité seront mobilisés pour éviter toutes mauvaises situations et la densité d’agents de sécurité dépendra aux caractéristiques de chaque zone de compétition et au nombre de participants.

« Jakarta ajoutera 300 caméras de surveillance à côté de 6.000 caméras déjà installés dans cette ville. Ces nouveaux caméras utiliseront la technologie de reconnaissance faciale »  a déclaré Sandiaga Uno gouverneur adjoint de la capitale indonésienne.

Le Détachement spécial 88 ou Densus 88, une unité antiterroriste de la police indonésienne, sera la principale force chargée de protéger toutes les zones de compétition de l'ASIAD 18, en particulier celles dans la région de Tangerang, province de Banten.

Le président de l'INASGOC, Erick Thohir, a indiqué que son comité avait demandé la collaboration des parties concernées pour déployer des mesures de sécurité et de sûreté nécessaires.

Auparavant, l'INASGOC avait annoncé l'établissement de trois rondes de sécurité, provenance des portes d'entrée aux stades et aux sites de compétition, afin d'éviter tous menaces de sabotage ou terroristes.

L’ASIAD aura lieu du 18 août au 2 septembre à Jakarta et dans la ville de Palembang, dans le sud de l'île de Sumatra avec la participation d’environ 9.500 sportifs, de 2.500 fonctionnaires du Conseil olympique d'Asie et de 5.500 délégués venus de 45 pays. -VNA