Dragage de la rivière de Soai Rap. Photo : VNA
 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Ho Chi Minh-Ville a accéléré ces dernières années le développement de son économie maritime. Elle privilégie le district littoral de Can Gio et la zone Est pour en faire des centres écologique marin et portuaire.

En avril 2017, la première phase du projet de dragage de la rivière Soai Rap a été inaugurée. Saïgon-Hiep Phuoc est l’un des trois ports inscrits dans le cadre de ce projet. Avec la 2e phase, le port pourra accueillir un plus grand nombre de marchandises. Le docteur Nguyen Van Trinh, vice-directeur de l’Institut d’études de développement de Ho Chi Minh-Ville, a insisté sur la nécessité de continuer à draguer la rivière de Soai Rap pour que les navires de plus de 10.000 tonnes puissent accoster aux ports situés le long de cette rivière.

Selon le plan pour 2020 et les orientations pour 2025, Ho Chi Minh-Ville accorde la priorité aux zones Est et Sud pour favoriser l’économie maritime. Elle compte créer quatre grandes zones urbaines au Sud, qui seront des nœuds de communication au service du transport fluvial pour Ho Chi Minh-Ville, mais aussi la région orientale du Sud et le delta du Mékong.

Pour Can Gio, il s'agit de l’unique district côtier de Ho Chi Minh-Ville. Il a le rôle le plus important dans sa stratégie de développement vers la Mer Orientale. Les autorités cherchent à développer une zone urbaine littorale de plus de 2.800 hectares. Elles accordent aussi la priorité au développement des services.

Selon Le Minh Dung, président du Comité populaire de Can Gio, ce district investira dans divers volets comme le tourisme et l’agriculture. Il compte par ailleurs créer des zones agricoles intensives pourront également servir le développement du tourisme.

Ho Chi Minh-Ville effectue des études afin de construire une zone éco-touristique côtière de Can Gio. Cette dernière serait une zone urbaine « verte » et une porte d’accès à la Mer Orientale.-VNA