Une vue de Ho Chi Minh-Ville. Photo : VNA

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Les réalisations obtenues dans le secteur des services à Ho Chi Minh-Ville sont toujours en-deçà des potentiels locaux, selon Nguyen Thien Nhan, membre du Bureau politique et secrétaire du Comité municipal du Parti.

Lors d’un colloque sur le développement du secteur tertiaire et la planification de ses infrastructures pour 2020-2030, organisé le 3 juillet à Ho Chi Minh-Ville, Nguyen Thien Nhan a souligné le rôle important des services qui avaient notablement contribué ces 30 dernières années à la croissance économique locale.

A l’ère de la 4e révolution industrielle, Ho Chi Minh-Ville doit étudier les expériences de partenaires à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, notamment des villes d’Asie-Pacifique, afin d’élaborer un plan de développement des services pour 2020-2030, a-t-il affirmé.

Le secteur des services a un grand rôle dans l’économie de la mégapole du Sud qui privilégie notamment les filières des finances-banques-assurance, du commerce, du tourisme, des transports-ports-entrepôts, des postes-télécommunications-information-commuication, de l’immobilier, de l’éducation-formation, de la santé…

Selon Zhiyu Jerry Chen, spécialiste de la Banque mondiale, le secteur des services à Ho Chi Minh-Ville connaît actuellement une croissance élevée. Il a indiqué que la mégapole du Sud, avec sa position centrale dans la région Sud, devrait accorder son attention à l’approfondissement de ses liens avec d’autres localités, pour favoriser le développement de ce secteur et d’autres susceptibles de dynamiser son économie.

De son côté, le spécialiste australien Halvard Dalheim a insisté sur la nécessité de développer les infrastructures de transports et de logistique pour favoriser le secteur tertiaire.

Selon des données de Ho Chi Minh-Ville, en 2018, les services représentaient 62,4% du PIB de la ville. Ce secteur a également enregistré l’année dernière une  croissance de 8,4%. -VNA