HCM-Ville necessite de 44 milliards de dollars pour developper ses infrastructures hinh anh 1Embouteillages réguliers dans la ville. Photo: Vnexpress

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Ho Chi Minh-Ville a besoin de 44 milliards de dollars pour développer ses infrastructures pour la période 2016-2021, a-t-on appris d'un séminaire sur les mesures de mobilisation de ​capitaux pour les infrastructures, organisé jeudi dans cette ville.

Les ​capitaux finançant les infrastructures ​sont issus du budget municipal, d'aides publiques au développement (APD) et de fonds d'investissement. Lors de la période 2011-2015, les APD se sont ​élevées à 26.660 milliards de dongs, représentant 69 % de l'investissement total réalisés dans ce secteur.

Selon le docteur Tran Du Lich, un économiste, la ville s'efforce, ces dernières années, de construire ​ses ouvrages d'infrastructures, mais le rythme de leur développement reste encore lent et ne répondent pas au développement socioéconomique local.

Il est nécessaire pour la ville de renforcer la mobilisation ​de capitaux (entreprises actionnarisées, au sein de la société...) et à ​employer les ressources du secteur  immobilier pour le développement des infrastructures.

Au premier semestre de l'année, Ho Chi Minh-Ville a fait appel à l'investissement à hauteur de près de 1,56 milliard de dollars ​dans 19 projets ​à réaliser sous forme de partenariat privé-public (PPP). Il faut renforcer la sensibilisation sur cette forme de PPP dans la réalisation des projets auprès des investisseurs étrangers ​afin de varier les ​sources de ​capitaux et les encourager à s'engager, a indiqué Nguyen Hong Van, du Service du plan et de l'investissement de la ville.

HCM-Ville necessite de 44 milliards de dollars pour developper ses infrastructures hinh anh 2Vue de Ho Chi Minh-Ville. Photo: VNA

S'agissant des APD, il s'agit d'un moyen efficient pour ​attirer des capitaux dans le développement d'infrastructures. Cependant, les investisseurs étrangers s​e préoccupent ​toujours de questions de libération ​du foncier et de statut juridique. En outre, ils souhaitent une politique de partage ​des risques, l'accélération du décaissement des APD, et plus de rigueur dans la gestion et le contrôle des projets d'APD...

Selon un représentant de l'Agence française de développement (AFD), cette organisation soutient le Vietnam ​en matière de développement vert durant la période 2016-2020. L'AFD s'oriente vers le développement de villes vertes, la résilience au changement climatique, et les produits respectueux de l'environnement. -VNA