Hanoi (VNA) – Mardi matin 22 novembre à l’Assemblée nationale, les députés ont adopté à 91,08 % des voix la résolution sur la délivrance expérimentale du visa électronique (E-Visa) aux étrangers.

L'expérimentation de ce visa électronique durera deux ans, à ​partir du 1er février 2017. Ses résultats seront communiqués lors de la dernière session de la XIVe législature de l'AN de 2018.

Photo : Internet

Le visa électronique sera délivré par le Département de gestion des entrées et sorties. Ce titre, à entrée simple, aura une durée maximum de 30 jours.

​Pour être éligible ​à ce visa, il faut être citoyen d'un pays ​entretenant des relations diplomatiques avec le Vietnam et ne ​représentant aucune menace à la sécurité nationale et​ à l'ordre social. L'octroi du visa électronique aux étrangers devra être conforme aux politiques de développement socioéconomique et diplomatique du Vietnam à travers chaque période.

Le requérant ne doit pas non plus être inscrit sur une liste de sujets ​interdits d'entrée ​sur le territoire vietnamien suivant l'article 21 de la loi sur l'entrée, la sortie, le transit et le séjour des étrangers au Vietnam.

Le gouvernement a été chargé d'établir une liste des pays éligibles à enregistrement ​pour la délivrance de visa électronique.

Les législateurs ont également adopté la loi d'amendement et de complètement de la liste des secteurs et des métiers d'investissement et d'affaires conditionnels dans le cadre de la loi sur l'investissement, à 83,16% des voix.

Ce texte entrera en vigueur le 1er janvier 2017, à l'exception de ses ​dispositions sur le commerce des appareils et des logiciels d'enregistrement de l'image, du son et de navigation, ainsi que celles sur la production, l'assemblage et l'importation d'automobiles. -VNA