Exportations vers l'Amerique: une "opportunite en or" pendant la pandemie hinh anh 1Photo d'illustration/ TCTC

Hanoi (VNA) - Depuis le début de l'année, malgré l'épidémie de Covid-19, les exportations vietnamiennes vers l’Amérique ont enregistré une croissance positive.
 
Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, de janvier à la fin août, bien qu'affecté par l'impact de l'épidémie de Covid-19, les échanges commerciaux entre le Vietnam et l’Amérique se sont établis à 69,3 milliards de dollars, soit une hausse de 11,8% en un an. En particulier, les exportations vietnamiennes vers ce marché ont augmenté de 15,9%.

Concernant les investissements directs, à la fin août, 28 pays américains avaient investi au Vietnam dans 1.530 projets totalisant environ 22,85 milliards de dollars.

Les relations économiques et commerciales entre le Vietnam et l’Amérique se sont continuellement développées ces dernières années. Parmi les partenaires du Vietnam ce continent a la plus forte croissance du chiffre d'affaires. Le commerce bilatéral au cours de ces 10 dernières années a été multiplié par 3,5, passant de 28 milliards en 2011 à 96,8 milliards de dollars en 2019, année où les exportations vietnamiennes vers l’Amérique ont atteint 73,6 milliards de dollars.

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19 et de changement des chaînes d'approvisionnement mondiales, le Vietnam intéresse de plus en plus les partenaires américains. Le Canada en est un exemple.

Mme Do Thu Huong, conseillère commerciale au Vietnam au Canada, a déclaré que les entreprises vietnamiennes sont face à de nombreuses opportunités de coopérer avec les entreprises canadiennes. Ces dernières années, le Canada a mené une politique de diversification du commerce, donnant la priorité au développement de ses relations commerciales avec l'Asie. De plus, la guerre commerciale américano-chinoise directement la stratégie commerciale de certaines entreprises canadiennes. L'épidémie de Covid-19 a révélé les inconvénients de la chaîne d'approvisionnement, incitant les entreprises à reconsidérer leurs lieux d'achat et de production, pour s'assurer de répondre à la demande du marché à bas prix. L'Asie est toujours intéressée que des chaînes d'approvisionnement soient développées par des entreprises canadiennes.

“Le Vietnam et le Canada sont des économies complémentaires, ne concourent pas directement, notamment avec les produits agro- alimentaires, aussi les possibilités de coopération sont-elles larges. Le Vietnam et le Canada sont également parties de l'Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP). Selon des dirigeants de grandes entreprises canadiennes, le Vietnam a une bonne stratégie antiépidémique, une situation sociopolitique stable, une population jeune….”, a-t-elle ajouté.

Ces derniers temps, de nombreuses entreprises ont trouvé des fournisseurs et des installations pour des usines canadiennes au Vietnam, en particulier dans l’industrie auxiliaire. Même de nombreux quais installés au Canada, d'une valeur de 40 à 50 millions de dollars, sont fabriqués au Vietnam et assemblés au Canada.

De même, l'opportunité de promouvoir les exportations vers l'Argentine est également ouverte avec le Vietnam.

Selon Mme Pham Hong Trang, troisième secrétaire en charge du Bureau commercial du Vietnam en Argentine, en 2019, les exportations nationales en Argentine ont connu une croissance de plus de 30%, dépassant pour la première fois le seuil de plus de 500 millions de dollars. En particulier, les entreprises argentines apprécient hautement la qualité des produits vietnamiens.

“C'est le moment où les produits vietnamiens ont une chance de remplacer les produits traditionnels que l'Argentine importe encore dans sa chaîne d'approvisionnement. De plus, à court et moyen termes, des produits vietnamiens potentiels peuvent être exportés vers ce marché tels que chaussures de sport, meubles en bois, produits de vannerie, décoration intérieure, fournitures médicales...

Actuellement, les gouvernements des deux pays discutent activement de la possibilité de négocier un accord commercial. Aussi peut-être que dans un proche avenir, les barrières tarifaires seront partiellement supprimées, les entreprises vietnamiennes auront alors plus d'avantages”, a souligné Mme Trang. -CPV/VNA