Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Selon le Département général de douanes, au 1er semestre, le pays a exporté 3,48 millions de tonnes de riz pour près de 1,77 milliard de dollars, en hausse respectivement de 21,6% et 38,9% en glissement annuel.

Pour le seul mois de juin, 537.948 tonnes ont été exportées pour 281,03 millions de dollars, en recul respectivement de 29,6%  et 28,2% par rapport au mois précédent.

Avec 26% du total au 1er semestre, la Chine demeure  le premier débouché du riz vietnamien avec près de 891.700 tonnes et 474,84 millions de dollars, en recul cependant de 27,6% en volume et de 14,8% en montant sur un an.

Pendant la même période, les exportations nationales de riz vers l’Indonésie, 2e marché à l'export du riz vietnamien, ont enregistré une hausse impressionnante de 45 fois en volume et 60 fois en montant sur un an, pour atteindre 685.900 tonnes et 322 millions de dollars, représentant 19,7% du total.

Une très forte croissance a également été observée dans des pays comme la Turquie (9 fois plus en volume et 11,4 fois plus en montant par rapport à 2017), la France (+317% en volume et +241,9% en montant), l’Irak (+120,5% en volume et +53,5% en valeur),…

De fortes baisses ont été enregistrées dans des marchés tels que le Sénégal (-99% par rapport à la même période de 2017), Brunei (-97%). Belgique,  Bangladesh et Chili ont également diminué de plus de 90%, tant en volume qu'en chiffre d'affaires, leurs importations de riz vietnamien. -CPV/VNA