Photo: VietTimes

Hanoï (VNA) - La Russie est l'un des marchés importants pour les entreprises vietnamiennes. En particulier, depuis l’entrée en vigueur de l'Accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union économique eurasiatique, la Russie est devenue leur premier débouché au sein de ce bloc.

Selon des données préliminaires du Département général des douanes, de janvier à juillet, les exportations nationales en Russie se sont établies à 1,4 milliard de dollars, en hausse de 20,81% en glissement annuel, principalement les téléphones et les accessoires, le textile-habillement, le café, les ordinateurs et les produits électroniques…

Les téléphones et accessoires sont en tête avec 710,3 millions de dollars (+15,61% en un an), devant le textile-habillement avec 94,2 millions de dollars (-9,97%), puis le café avec 113,2 millions de dollars (+63,24%).

En général, une croissance des exportations a été observée pour la plupart des produits.

Bien qu’ils ne soient pas des produits phares, les produits sidérurgiques et produits en vannerie ont augmenté de manière spectaculaire, de respectivement 176,05% et 115,39%, et ce malgré de modestes chiffres de 878.500 et 6,5 millions de dollars.

Avec sa population d'environ 145 millions d'habitants, la Russie est considérée par les exportateurs vietnamiens de produits alimentaires et de boissons comme un marché particulièrement attractif et diversifié. En outre, grâce au VEAEUFTA qui prévoit près de 90% des lignes tarifaires réduites et 59,3% éliminées, les opportunités sont énormes.

Pour le café, la Russie est un marché où les entreprises vietnamiennes ont de nombreuses opportunités. En 7 mois, 52.900 tonnes ont été exportées pour une valeur de 113,2 millions de dollars (+63,24%).

Le thé est également un produit d’exportation promis à un bel avenir sur le marché russe. Cependant, le Vietnam n'en a exporté que 8.400 tonnes en 7 mois, pour 12,7 millions de dollars (-3,56%). - CPV/VNA