Ho CHi Minh-Ville, 11 novembre (VNA) - Le secteur de la vente au détail moderne renforce son influence et attire les investisseurs nationaux et étrangers, selon le groupe Savills à Hô Chi Minh-Ville.

Dans un centre commercial à Hô Chi Minh-Ville. Photo: CVN

Selon Vo Thi Khanh Trang, responsable du Bureau d'études Savills à Hô Chi Minh-Ville, grâce à la politique d'ouverture du marché de la vente au détail depuis 2009, le Vietnam dispose d’un environnement attractif pour les investisseurs étrangers. L'enquête de Savills menée en 2017 dans cette ville a montré que le taux de consommateurs préférant faire leurs achats dans les épiceries était de 17%, un chiffre bien supérieur au 4% de 2015.

Après une période de développement relativement modeste, les épiceries et superettes connaissent des changements importants, notamment l’apparition de nouvelles marques nationales et internationales.

À Hô Chi Minh-Ville, on recense 1.000 points de vente installés par les chaines Family Mart, B's Mart, Circle K, Ministop, Shop & Go, Vinmart... C’est sans compter le positionnement de 7Eleven et de GS 25 sur le marché vietnamien.

Dans le cadre de son plan d'expansion au Vietnam, le japonais Family Mart devrait compter 1.000 supérettes d'ici 2020. Même objectif pour 7-Eleven (Japon) à l’horizon 2027.

Parallèlement, les marques vietnamiennes agrandissent activement leurs parts de marché. En tant que plus importante chaîne d’épiceries au Vietnam, Vinmart devrait ainsi gérer 4.000 magasins d’ici 2020.

Les tendances de l'offre dans les zones périphériques sont également patentes: de 79% en 2013, les épiceries représentent désormais 87% de l’offre totale au troisième trimestre de 2018.

Dans le secteur de la vente au détail, le segment du centre commercial occupe la plus grande part du marché avec 53%. La plupart des centres commerciaux non centraux sont inclus dans des projets complexes pourvus de logements de grande taille et sont présents dans des zones de forte urbanisation telles que les 2e et 7e arrondissements.

Quelles évolutions?

D'après Vo Thi Khanh Trang, en général, le marché de la vente au détail, en particulier à Hô Chi Minh-Ville, affiche un taux d'occupation élevé, soit plus de 90%. Jusqu'au troisième trimestre 2018, ce taux était stabilisé autour de 91% dans les centres commerciaux, alors que les taux de location moyens avaient tendance à diminuer.

Selon une enquête réalisée par Savills dans les centres commerciaux, les consommateurs vietnamiens ont changé leur comportement en 2017-2018. À titre d’exemple, les boutiques de mode et d’articles ménagers n'y ont pas réussi à attirer les consommateurs.

Il s'agit également des effets du développement récent de la vente en ligne, même si elle n’en est qu’à ses débuts. À noter que la marge de progression de ce secteur reste extrêmement importante.

Dans le passé, la vente au détail était une activité rare. Maintenant, une palette d’offres en la matière est apparue, de nombreux centres commerciaux ont poussé avec des designs élégants.

Dans les années à venir, de nombreux modèles de vente verront le jour, dotés d'installations modernes pour répondre aux besoins des clients. En outre, le marché du commerce électronique au Vietnam se développe rapidement avec l’essor des technologies intelligentes. Et surtout, tous ces changements et évolutions s'adressent aux consommateurs.

''Le développement ou la régression des marques est également évidente dans le secteur de la vente au détail, mais au moins, pour le moment, le marché vietnamien dépend de nombreux facteurs comme l’évolution des revenus des consommateurs ou leurs préférences en matière de shopping. Nous vivons une période excitante'', a déclaré le représentant de Savill Vietnam. -CVN/VNA