Photo: VNA

Hanoï (VNA) - L'Union européenne (UE) est l'un des cinq plus grands marchés à l'export des produits en bois du Vietnam. L'accord de libre-échange entre le Vietnam et l'UE (EVFTA) récemment signé aura un grand impact sur le développement du secteur. Les produits  "Made in Vietnam" auront accès au marché européen avec des tarifs douaniers préférentiels par rapport à leurs concurrents.

Une fois cet accord entré en vigueur, les planches en bois et meubles de cuisine bénéficieront d'une taxe de 0%.

Récemment, les exportations du bois vers le marché européen ont représenté de 13% à 17% du chiffre d'affaires à l'exportation de ces produits. Le Royaume-Uni est le plus grand importateur du bois et de ses produits dérivés du Vietnam en Europe, suivi par la France, l'Allemagne et les Pays-Bas.

L'accord de partenariat volontaire sur l’application des réglementations forestières, de gouvernance et d’échanges commerciaux entre le Vietnam et l'UE (VPA/FLEGT) est entré en vigueur officiellement le 1er juin, contribuant à assurer les règles d'origine et le développement durable.

L'application du VPA/FLEGT aidera le Vietnam à améliorer sa compétitivité, accélérer le commerce du bois et de ses produits dérivés entre le Vietnam et l'UE, afin de s'orienter vers un marché du bois transparent, légal et durable.

Selon Nguyen Quoc Tri, chef du Département général de la sylviculture du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, le Vietnam s'efforce de fonctionner un système de contrôle de la légalité du bois (VNTLAS), afin de garantir l'origine légale de ses produits du bois destinés à l'export.

En outre, l'UE est également l'un des principaux fournisseurs  de bois brut au Vietnam. En 2018, le Vietnam a importé pour 246,47 millions de dollars de bois et produits dérivés de l'UE, soit une hausse de 55 millions en un an. Au sein de l'UE, la Belgique, l'Allemagne, la Finlande et la Croatie sont les pays  approvisionnant le plus le Vietnam en bois brut.

Selon Nguyen Ton Quyen, vice-président de l'Association du bois et des produits forestiers du Vietnam (Viforest), les entreprises vietnamiennes profiteront des sources de marchandises et de matières premières importées de l'UE. Notamment, elles auront accès à des machines, équipements et techniques avancés pour améliorer leur productivité et la qualité de leurs produits.

Malgré des difficultés et défis à prévoir dans l'application de l'EVFTA, nul doute que cet accord contribuera  au renforcement du commerce bilatéral entre l'UE et le Vietnam, ainsi qu'au développement durable de la filière bois du Vietnam. -VNA