Le président vietnamien Tran Dai Quang (gauche) et le Premier ministre indien Narendra Modi. Photo : VNA
 

New Delhi (VNA) – Le président du Vietnam, Tran Dai Quang, en visite d’Etat en Inde du 2 au 4 mars, a eu samedi à New Delhi un entretien avec le Premier ministre indien, Narendra Modi.

Les deux dirigeants ont apprécié le bon développement des liens bilatéraux​ depuis l’établissement des relations diplomatiques il y a plus de 45 ans. Ils ont convenu d’appliquer rigoureusement les accords politiques et d’approfondir la coopération bilatérale en divers domaines, en exploitant au mieux les avantages et potentiels. Ils ont décidé de multiplier les visites de délégations de tous échelons, d’intensifier la coopération entre les partis, les États, les gouvernements, les organes législatifs, les localités, ainsi que les échanges entre les habitants des deux pays.

En matière économique, dans le but de porter le commerce bilatéral à 15 milliards de dollars en 2020, le président Tran Dai Quang et le Premier ministre Narendra Modi se sont engagés à appliquer de nombreuses mesures, dont la diversification des produits d’exportation, l’atténuation des barrières commerciales, le renforcement des consultations sur les politiques commerciales, le développement des liens bilatéraux en matière de transports aérien et maritime.

Tran Dai Quang a déclaré que le Vietnam souhaitait accueillir davantage d’investissements indiens, notamment dans les secteurs de l’énergie, des infrastructures, de l’éducation et des technologies de l’information.

Les deux parties ont convenu par ailleurs d’intensifier leur coopération dans la défense et la sécurité, particulièrement dans la formation en anglais, l’entraînement des compétences, le transfert de technologies, la lutte contre la criminalité liée​ aux  hautes technologies. Le chef de l’État vietnamien a déclaré se féliciter de la visite officielle au Vietnam du ministre indien de la Défense en 2018, avant de remercier l’Inde pour ses aides dans ce secteur ainsi que dans la participation aux opérations onusiennes de maintien de la paix.

Tran Dai Quang et Narendra Modi ont insisté sur la nécessité de développer les échanges entre Vietnamiens et Indiens. Le président vietnamien a salué les aides indiennes pour la préservation et la restauration du sanctuaire de My Son, ainsi que l’intention de l’Inde de soutenir un autre projet pour des tours Cham à Ninh Thuan.

S’agissant des questions régionales et internationales d’intérêt commun, les deux dirigeants ont souligné l’importance de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté et de la liberté de navigation et de survol ; du règlement pacifique des différends selon le droit international, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, du respect des processus diplomatiques et juridiques. Ils ont également insisté sur la nécessité d’appliquer vigoureusement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et de parvenir rapidement à un Code de conduite (COC).

Selon le Premier ministre Narendra Modi, l’Inde continuera de renforcer la politique « Act East » où le Vietnam ​joue un rôle clé.

Enfin, les deux parties ont convenu de continuer de se soutenir au sein des forums internationaux et régionaux, et de partager des initiatives afin d’atteindre les Objectifs de​Développement durable de l'ONU. 

Après leur entretien, Tran Dai Quang et Narendra Modi ont assisté à la signature de deux mémorandums de coopération dans le commerce et l’énergie, outre un plan d’action dans l’agriculture pour 2018-2020. -VNA