Diamond Princess: Trois Indonésiens contaminés par le COVID-19

Diamond Princess: Trois Indonésiens contaminés par le nouveau coronavirus

Trois des 78 membres d’équipage indonésiens sur le navire de croisière Diamond Princess mis en quarantaine au large de Yokohama au Japon ont été infectés par le nouveau coronavirus.
Jakarta (VNA) - Trois des 78 membres d’équipage indonésiens sur le navire de croisière Diamond Princess mis en quarantaine au large de Yokohama au Japon ont été infectés par le nouveau coronavirus (COVID-19), a confirmé mardi 18 février la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi.
Diamond Princess: Trois Indonésiens contaminés par le nouveau coronavirus ảnh 1La ministre des Affaires étrangères, Retno Marsudi (au centre), accompagnée du ministre de la Santé Terawan Agus Putranto (à droite) lors d’une conférence de presse à l’aéroport Soekarno-Hatta de Jakarta, avant d’ordonner le rapatriement des citoyens indonésiens de Wuhan, épicentre de l’épidémie. Photo : Antara

"L’ambassadeur du Japon [en Indonésie] m’a dit que trois des 78 membres d’équipage indonésiens à bord du navire de croisière avaient été confirmés [comme étant infectés par le nouveau coronavirus]", a-t-elle déclaré à la presse.

Le nombre total de cas confirmés sur le Diamond Princess, en quarantaine depuis le 3 février après qu’un passager débarqué précédemment à Hong Kong a été détecté positif au virus, s’est élevé mardi 18 février à 542.

Deux des membres d’équipage indonésiens qui ont été testés positifs au nouveau coronavirus ont été transportés à l’hôpital de la ville de Chiba, tandis que l’autre personne a été emmenée dans un autre hôpital mardi 18 février.

L’ambassade d’Indonésie a gardé un contact étroit avec les citoyens indonésiens qui sont toujours à bord du paquebot appartenant à l’opérateur américain Princess Cruises.

Les 3.711 personnes originaires de 56 pays initialement à bord ont vu une croisière de rêve en Asie tourner au cauchemar, entre la peur de contracter une pneumonie virale meurtrière et un ennui sans fin confinés dans une cabine.

Environ 500 passagers devraient quitter mercredi 19 février le paquebot après avoir passé 14 jours en quarantaine, avait annoncé mardi 18 février un responsable du ministère japonais de la Santé. Quant à l’équipage, il entamera une quarantaine une fois le dernier passager sorti.

Le bilan de l’épidémie du nouveau coronavirus a dépassé mercredi 19 février les 2.000 morts. Le nombre de contaminations en Chine continentale a atteint 74.185, soit 1.749 de plus que la veille, la plus faible hausse en un mois. Ailleurs dans le monde, environ 900 personnes contaminées ont été recensées dans une trentaine de pays. – VNA

Voir plus