Hanoi (VNA) – Le ministre Mai Tiên Dung a déclaré lundi 22 janvier à une conférence à Hanoi que  le gouvernement vietnamien a pris des mesures énergiques propres à piloter le développement socio-économique pour créer des conditions favorables aux entreprises au Vietnam.
 
Le ministre Mai Tiên Dung prend la parole lors de la conférence à Hanoi, le 22 janvier. Photo : VNA

Le ministre, également président de l’Office du gouvernement, a fait savoir que les ministères, branches et localités avaient supprimé plus de 5.000 procédures administratives et de nombreuses conditions d’investissement et d’affaires, de procédures d’inspection spécialisées, favorisant l’entrée sur le marché des PME.

Le gouvernement a choisi comme devise de l’année 2018 «Discipline, intégrité, action, créativité, efficacité», a-t-il souligné lors de la conférence de dialogue sur le mécanisme, les politiques et les procédures administratives relatives aux activités commerciales et aux activités des entreprises européennes au Vietnam.

Le gouvernemement a demandé aux ministères, branches et localités de continuer à se concentrer sur l’amélioration des indices du climat des affaires, de la productivité du travail, de la compétitivité dans chaque branche, chaque secteur, a-t-il indiqué.

L’objectif est de hisser le Vietnam dans le groupe des quatre pays de l’ASEAN les plus performants en matière de compétitivité et de facilité de faire des affaires, de supprimer et de simplifier 50% de la liste des biens, produits et procédures d’inspection spécialisées, et 50% des conditions d’investissement et d’affaires.
 
Les représentants des entreprises européennes lors de la conférence à Hanoi, le 22 janvier. Photo : VGP

La conférence a été organisée par le Conseil consultatif sur la réforme des procédures administratives (ACAPR) et la Chambre de commerce européenne au Vietnam (EuroCham).
 
Le ministre Mai Tiên Dung a déclaré que cette conférence figurait parmi les contenus de la direction du gouvernement et du Premier ministre sur la réforme des mécanismes, politiques et procédures administratives visant à aider les entreprises à régler les obstables et difficultés en matière d’investissement, d’activités commerciales afin de réduire les coûts et à accroître l’efficacité des entreprises.

Le co-président d’EuroCham, Nicolas Audiear, a déclaré qu’EuroCham était très heureux que les représentants des agences gouvernementales vietnamiennes aient prêté une oreille attentive aux opinions des entreprises et qu’il ait apporté des ajustements appropriés.

Après ce dialogue, a-t-il souhaité, la plupart des recommandations seront favorablement accueillies par le gouvernement vietnamien au plus tard vers la fin de cette année où l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam sera réalisé.
 
Le commerce bilatéral entre l’Union européenne et le Vietnam a atteint 45 milliards de dollars en 2016 et 28,2 milliards de dollars au premier semestre 2017, en hausse de 14% en glissement annuel. L’Union européenne également le deuxième plus grand marché d’exportation et le cinquième investisseur du Vietnam. - VNA