Le vice-président du Comité populaire municipal Tran Vinh Tuyen (droite) et Barend Fruithof, PDG de la société Aebi Schmidt Holding (ASH) (Photo: VNA) 

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Les dirigeants de la banque Credit Suisse et de la société Aebi Schmidt Holding (ASH) ont exprimé leur intérêt pour le développement urbain intelligent à Hô Chi Minh-Ville, lors d'une réunion avec le vice-président du Comité populaire municipal Tran Vinh Tuyen.

Recevant lundi Urs Buchmann, vice-président des services bancaires de Credit Suisse en Asie-Pacifique, et Barend Fruithof, PDG d’ASH, Tran Vinh Tuyen a promis d’envoyer au Credit Suisse et à la société Aebi Schmidt Holding (ASH) une liste de 200 projets en attente de  fonds.

Il a expliqué que pour faire face aux inondations, au traitement des déchets et aux embouteillages, la ville devrait adopter des technologies de pointe en matière de gestion. Dans un proche avenir, il souhaite choisir des modèles pilotes dans les hôpitaux et les écoles, puis diffuser les modèles efficaces.

La ville s'articule autour de quatre piliers pour un développement urbain intelligent durable, a-t-il déclaré, ajoutant que cela créerait également des conditions favorables permettant au Credit Suisse de participer à des projets de développement urbain intelligent et de s’associer à des entreprises parrainées par cette banque suisse.

Selon lui, Ho Chi Minh-Ville souhaite travailler avec des partenaires pour lancer des projets au lieu d'utiliser le budget de l'État, avant de souhaiter que le Credit Suisse s'associe à la ville et présente des entreprises européennes en tant que partenaires pour développer une infrastructure intelligente dans le pays.

Pour sa part, M. Buchmann a déclaré que la banque organisait depuis 1990 des voyages pour les entreprises suisses au Vietnam afin de conclure des contrats commerciaux.

Credit Suisse est également l'une des premières banques à travailler avec des partenaires au Vietnam et à aider des entreprises vietnamiennes dans le domaine de la finance, a-t-il déclaré.

Il a ajouté que la banque souhaitait présenter des entreprises à la ville afin de rechercher des opportunités de collaboration dans le développement urbain et d'infrastructures intelligentes.

Selon Fruithof, ASH fabrique un certain nombre de produits de haute technologie tels que matériel de nettoyage pour aéroports, balayeuses de rues et produits agricoles, entre autres.

Il a ajouté que la société est passée de la vente de produits à la fourniture de solutions de haute technologie pour le marché asiatique. -VNA