Séance de travail entre le Comité populaire de la province de Ha Nam et la délégation d'entreprises japonaises. Photo: VNA

Ha Nam (VNA) - De nombreuses entreprises japonaises ont manifesté leur intérêt d'investir dans la province septentrionale de Ha Nam, pour fournir des produits de première qualité au marché vietnamien et à d’autres pays de l'Asie du Sud-Est.

C’est ce qu’a déclaré Tsunemasa Teramoto, représentant du ministère japonais de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche, lors d’une séance de travail avec le Comité populaire provincial, le 22 janvier. Il était accompagné de plusieurs entreprises japonaises en activité dans les domaines de la fabrication ; de la transformation de produits agricoles, sylvicoles, aquatiques ; et de transport de marchandises.

Grâce à leurs atouts technologiques, les entreprises japonaises souhaitent également coopérer avec des partenaires locaux pour développer une agriculture plus moderne et durable à Ha Nam, a-t-il déclaré.

Le vice-président du Comité populaire provincial, Truong Minh Hien, a présenté à la délégation japonaise les avantages et les potentiels de sa province en termes de développement économique, outre ses politiques d’attraction des investissements.

Ha Nam accorde la priorité aux industries auxiliaires et de hautes technologies, a-t-il souligné, ajoutant que sa localité avait décidé de consacrer la zone industrielle de Dong Van III - qui possédait une position géographique favorable et des infrastructures synchrones - aux entreprises japonaises souhaitant opérer dans la province.

En ce qui concerne l’agriculture, la province cherche à attirer des investisseurs  dans les zones d’agriculture high-tech et biologique, a indiqué Truong Minh Hien, assurant que les investisseurs à Ha Nam bénéficieraient de conditions propices en matière d’électricité, d’eau, de transport, de recrutement de personnel et de sécurité.

Actuellement, le Japon se classe 2e parmi les investisseurs étrangers à Ha Nam avec plus de 70 projets. La province apprécie hautement les capacités des investisseurs japonais et espère accueillir davantage d’entreprises japonaises, a-t-il ajouté.

Le même jour, la délégation des entreprises japonaises a visité la zone d’agriculture high-tech de la commune de Nhan Khang, dans le district de Ly Nhan. –VNA