Photo : vietnam.ahk.de

Hô Chi Minh-Ville (VNA) – Environ 54% des entreprises allemandes opérant au Vietnam souhaitent poursuivre leurs investissements au cours des 12 prochains mois et 52% souhaitent recruter davantage de personnes dans leurs usines, selon l'enquête AHK World Business Outlook 2018 en date du 13 novembre.

Produite par la Chambre allemande d'Industrie et de Commerce au Vietnam (GIC / AHK Vietnam), cette enquête annuelle sur les perspectives commerciales des entreprises allemandes vise à évaluer le développement commercial et la confiance des entreprises allemandes dans leur pays d’accueil. Cette année, 3.500 entreprises ont participé à ce sondage.

Selon Marko Walde, représentant en chef de la GIC / AHK Vietnam, la croissance continue de l'économie vietnamienne et la conclusion des négociations avec l'Union européenne (UE) sur l'Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) contribue à créer un élan pour le développement économique du Vietnam.

Le Vietnam est un partenaire important de l'Europe et de l'Allemagne au sein de l'ASEAN. En outre, dans la contexte des tensions commerciales américano-chinoises, les entreprises ont également tendance à délocaliser leur production vers les pays voisins de la Chine afin d'éviter que des augmentations de taxes ne soient appliquées dans le cadre du différend.

Cependant, le cadre juridique régissant les investissements et les affaires ainsi que le manque de ressources humaines de haute qualité constituent des défis majeurs pour les investisseurs allemands au Vietnam.

D'autre part, les résultats de l'enquête montrent également que la croissance économique dans la région Asie-Pacifique a été relativement bonne. Cependant, les attentes à l'égard des entreprises allemandes ne sont pas trop élevées comme celles au début de 2018. Selon l'opinion des entreprises allemandes, le développement économique ralentira en raison de l'ajustement des taux d'intérêt des États-Unis et ainsi de l'influence des tensions commerciales américano-chinoises. -VNA