Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong (droite) et le président irlandais, Michael D. Higgins. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam(PCV) Nguyen Phu Trong et le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc ont reçu le 8 novembre à Hanoï le président irlandais, Michael D. Higgins, en visite d’Etat au Vietnam .

Nguyen Phu Trong a estimé la première visite au Vietnam du président irlandais et les résultats de son entretien avec le président Tran Dai Quang ainsi que les accords conclus entre les deux parties. La visite ouvre une nouvelle période de développement pour les liens bilatéraux.

Le leader du PCV a tenu en haute estime le développement du commerce bilatérale, l’efficacité des projets de coopération financés par l’Irlande qui contribuent notablement au développement socio-économique et à la réduction de la pauvreté du Vietnam. Il a souhaité resserrer la coopération bilatérale dans l’agriculture, l’énergie propre, les hautes technologies, l’éducation, l’adaptation au changement climatique, le règlement des conséquences de la guerre, la réalisation des Objectifs du Développement Durable ainsi que renforcer la coordination des actions lors des forums internationaux.

Le président irlandais a exprimé son admiration devant les réalisations enregistrées par le Vietnam durant une trentaine d’années de mise en œuvre du Renouveau, notamment dans la réduction de la pauvreté et le développement du pays. Il a affirmé que le gouvernement irlandais considérait le Vietnam comme son partenaire important dans la région et souhaitait resserrer la coopération multiforme avec le pays, notamment dans le commerce, l’investissement, l’éducation et la formation, les énergies renouvelables, la résilience au changement climatique et etc.

Michael D. Higgins a insisté sur l’importance du maintien de l’environnement de paix et de stabilité pour le développement durable, tout en affirmant la position de régler les litiges en mer pas des mesures pacifiques, dans le respect du droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. Il s’est déclaré convaincu que les relations entre l’Irlande et le Vietnam continuaient d’être approfondies.

Lors de la réception du chef de l’Etat irlandais, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a affirmé le souhait du Vietnam de resserrer les relations multidisciplinaires avec l’Irlande. Il a salué la position de l’Irlande de renforcer les relations de coopération avec l’Asie-Pacifique, dont le Vietnam.

Il a estimé le fait que l’Irlande introduit le Vietnam dans la liste des pays bénéficiant des priorités en matière de promotion du commerce. Il s’est réjoui du développement des échanges commerciaux bilatéraux qui se sont chiffrés à 800 millions de dollars ces neuf derniers mois, soit le triple de ceux de 2015.

Il a souhaité voir augmenter l’investissement irlandais au Vietnam qui est estimé seulement à 21 millions de dollars à présent, tout en affirmant que le Vietnam créait des conditions optimales pour les investisseurs irlandais. Il a demandé à la partie irlandaise de faciliter les exportations des produits agricoles du Vietnam sur son marché.

Les deux parties doivent accélérer les activités de promotion du commerce, rejoindre les entreprises, partager des expériences dans l’agriculture, le transfert des technologies, a demandé Nguyen Xuan Phuc. Il attend la signature officielle et la ratification de l’Accord de libre-échange bilatéral. Il a souhaité que l’Irlande continue de soutenir le Vietnam dans la réduction de la pauvreté, l’adaptation au changement climatique et l’éducation.

Le président irlandais, pour sa part, a souhaité poursuivre la coopération avec le Vietnam selon l’esprit de la Stratégie 2017-2020, avec l’accent mis sur l’assistance aux personnes en difficulté des régions montagneuses et reculées, la garantie de l’égalité des sexes, l’édification institutionnelle.

L’Irlande souhaite coopérer et partager des expériences avec le Vietnam dans l’économie verte, l’actionnarisation, l’opération de fusion – acquisition des entreprises, le tranfert de technologies, a déclaré Michael D. Higgins. L’Irlande soutient l’Accord de libre-échange Vietnam-Union européenne qui contribue à promouvoir la coopération bilatérale, dont la coopération Irlande-Vietnam, a-t-il ajouté.

Les deux dirigeants ont convenu d’accélérer la coopération multiforme, de s’entraider dans la candidature au poste de membre non premanent du Conseil de sécurité de l’ONU et de partager des expériences dans l’agriculture, l’étude sur le droit de la mer et la culture. -VNA