Deployer des enveloppes d’assistance aux gens et entreprises gravement impactes par le COVID-19 hinh anh 1

Lors du séminaire. Photo : VNA

Hanoï (VNA) -  La mise en oeuvre immédiate et dans les mois restants de 2021 d'un programme de soutien en argent liquide d'environ 5% du PIB trimestriel, avec l'accent mis sur un décaissement rapide, notamment à l'intention des personnes en difficulté, en raison de la pandémie de COVID-19 est l'une des recommandations avancées par les délégués au séminaire de consultation d'experts socio-économiques organisé le 27 septembre par le Bureau de l'Assemblée nationale (AN) et la Commission économique de l'AN.

Deployer des enveloppes d’assistance aux gens et entreprises gravement impactes par le COVID-19 hinh anh 2Photo : VNA

Le séminaire présidé par le président de l'AN Vuong Dinh Hue a attiré la participation de nombreux experts nationaux et étrangers.

Le représentant permanent en chef par intérim du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, Terence Jones, a suggéré que le gouvernement vietnamien puisse déployer immédiatement ce programme de subventions équivalant à 5% du PIB par trimestre, soit 77.000 milliards de dongs. Ce montant aura un impact important sur le total de la consommation privée et la production économique totale.

Selon cet expert de PNUD, d'une part, il est nécessaire de déployer immédiatement un parquet de soutien temporaire ; d'autre part, il faut préparer des programmes supplémentaires pour soutenir la croissance et la consommation privée en cas de besoin.

Sur les analyses de la mise en œuvre des parquets de soutien au Vietnam ces derniers temps, l’économiste vietnamien, le docteur Can Van Luc a recommandé qu'il était nécessaire de mettre en œuvre de manière urgente et drastique des enveloppes d’assistance des personnes et des entreprises.

Il est aussi indispensable d'élaborer rapidement des stratégies et des scénarios pour la prévention et le contrôle de la pandémie et pour la reprise et le développement socio-économiques dans la Nouvelle normalité. L'AN et le gouvernement dirigent l’accélération de la restructuration économique afin d'être en mesure de mobiliser et d'allouer les ressources de manière plus efficace, a-t-il ajouté –VNA