Hanoi, 20 novembre (VNA) –Après dix ans de mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur sylvicole du Vietnam pour  la période 2016-2020, le secteur sylvicole a obtenu des performances importantes, contribuant à la protection de l’environnement écologique, à la réduction des catastrophes naturels…

Préparation des jeunes plantes pour la plantation de forêts. Photo : VNA

Le rythme de croissance de la valeur de production sylvicole est de 6% par an, soit près​ du double de la période 2006-2010. La valeur d’exportation des produits sylvicoles a connu une forte croissance, passant de 2,18 milliards de dollars en 2006 à 7,3 milliards de dollars en 2016. Ce chiffre devrait atteindre entre 8 et 8,5 milliards de dollars.

Le pays replante annuellement 225.000 ha de forêts, dont 90% de forêts de production.

Ces dix dernières années, l’exploitation des forêts naturelles a été étroitement gérée. Des services de l’environnement forestier deviennent une source financière importante, durable, contribuant à améliorer l’efficacité de la protection et du développement des forêts.

Cependant, le secteur sylvicole fait face à la destruction illégale des forêts naturelles pour utiliser le terrain, l'exploitation des produits sylvicoles, notamment bois précieux et rare… Le revenu des travailleurs dans le secteur sylvicole est encore bas​ et l’envergure de production s’avère faible. - VNA