Photo d'illustration.

Hanoi (VNA) - Le 29 mai, le journal Nikkei Asia Review a publié le rapport de DBS Bank (Banque de développement de Singapour) indiquant que l'économie vietnamienne pourrait connaître une croissance de 6,5% au cours des dix prochaines années et surpasser celle de Singapour en 2029.

Lors de la cérémonie de publication de ce rapport, l'expert en économie de la banque DBS, Irvin Seah, a déclaré que les facteurs fondamentaux, notamment l'amélioration de la productivité et des infrastructures, dans le contexte d'une guerre commerciale grandissante entre les États-Unis et la Chine, ont fait du Vietnam la première destination des flux d'investissements directs étrangers (IDE) et cette tendance se poursuivra.

Selon le rapport ci-dessus, l'économie vietnamienne a le potentiel de maintenir le taux de croissance de 6% à 6,5% à moyen terme, dont 5,5% proviennent de la hausse de la productivité du travail et de 1% provient d’une augmentation du nombre de personnes en âge de travailler. À l'heure actuelle, l’envergure de l'économie du Vietnam représente 69% de celle de Singapour. L’expert Seah prévoit que l'économie vietnamienne sera plus importante que celle de Singapour au cours de la prochaine décennie, si le Vietnam maintenait cette croissance tandis que Singapour continuait de croître à un taux d'environ 2,5%.

Le rapport indique que le gouvernement vietnamien s’efforce d'encourager les investissements et d'améliorer les infrastructures. En outre, selon le rapport, en raison de la position géographique au sein de la chaîne d'approvisionnement régionale et du système d'accords de libre-échange élargi, le Vietnam bénéficie d'une position favorable pour bénéficier des disputes commerciales actuelles entre les États-Unis et la Chine.

DBS Bank a également donné les données recueillies par cette banque indiquant que les IDE chinois au Vietnam avaient fortement augmenté au cours des quatre premiers mois de 2019, dépassant tous les autres pays et atteignant 1,3 milliard d’USD contre environ 200 millions à la même période l’année dernière. Dans le même temps, le chiffre d'affaires à l'exportation du Vietnam vers les États-Unis a également augmenté, quand les entreprises transférant leurs installations de production dans ce pays de l'Asie du Sud-Est afin d'éviter les taux d'imposition élevés que les États-Unis imposent aux importations en provenance de Chine. Le Vietnam est également devenu l’une des plus grandes usines de fabrication de produits électroniques de la région. -VNA