Nguyen Thi Thu Ha, présidente de l’Union des femmes de Da Nang. Photo: VNA

Da Nang (VNA) – L’Union des femmes de Da Nang a organisé le 23 juillet un séminaire de consultation sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes et des filles.

Nguyen Thi Thu Ha, présidente de l’Union des femmes de Da Nang, a passé en revue les activités organisées ces dernières années par l'union pour améliorer les connaissances de ses membres et des habitants locaux sur la protection des droits et intérêts légitimes des femmes.

L’union municipale a construit 722 bureaux de consultation, créé six comités de pilotage sur la prévention et la lutte contre la violence familiale, 188 groupes, 69 clubs de lutte contre la violence à l’égard des femmes et filles, dont six réservés à des parents et 16 à des hommes.

Elle a également organisé des concours, forums et campagnes de lutte réunissant la participation de nombreux membres et habitants locaux.

Lors du séminaire, des participants ont discuté du rôle des réseaux sociaux dans la lutte contre la violence, des mesures de lutte contre la violence en milieu scolaire, du rôle des forces de sécurité publique dans le règlement des affaires, de l’efficacité des programmes d’enseignement des compétences en prévention et lutte contre la violence en milieu scolaire.

Le séminaire a également avancé des critères pour une ville sécuritaire pour les femmes et filles.

Entre 2016-2018, Da Nang a traité 464 affaires de violence familiale et 38 à l’encontre d'enfants. -VNA