Le festival gastronomique international de Da Nang

Dà Nang (VNA) - Surnommée le «Miami vietnamien», Dà Nang se classe en 15e position des 52 destinations touristiques incontournables de 2019 recommandées par New York Times. Ses magnifiques plages de sable fin et son patrimoine culinaire représentent des atouts certains pour attirer les visiteurs. Parfaitement consciente de ses atouts et de l’émergence du tourisme gastronomique, la ville a su associer le plaisir du voyage et de la table pour inciter les gourmands à y venir nombreux.

Lancé début juin dernier, l’édition 2019 du festival gastronomique international de Da Nang «Les saveurs locales» a attiré 15.000 visiteurs durant une semaine d’événements, qui ont pu découvrir le talent de treize chefs étoilés venus du monde entier. Tous les plats réalisés pour le festival ont été préparés à base de condiments et d’épices traditionnelles du Centre du Vietnam pour le plus grand plaisir des papilles des visiteurs.

«Je suis très impressionnée par les spécialités présentées dans ce festival gastronomique. Les plats sont variés et délicieux! C’est merveilleux!» dit Trân Thi Thom, de la province de Bac Giang:

Le célèbre bouillon de nouilles typique de la région appelée mi Quang, les rouleaux du printemps, les galettes de riz soufflés, le banh xèo - une crêpe farcie ou encore le bun cha ca - un bouillon de vermicelles avec du poisson haché – se doivent d’être goûtés à Dà Nang.

«Mes favoris sont le bun cha ca, le mi Quang et le banh xeo. C’est juste merveilleux! J’adore la variété culinaire de Dà Nang où je me régale n’importe où, n’importe quand. C’est pourquoi j’y retourne souvent», indique Trân Thi Kim Chi, de Hô Chi Minh-ville.

On retrouve plusieurs rues réputées pour les spécialités culinaires de Dà Nang, les plus connues étant Huynh Thuc Khang, Pham Hông Thai et Lê Thanh Nghi. On peut aussi retrouver la cuisine typique d’autres régions du pays, mais revisitée à la sauce locale. La diversité et l’originalité de Dà Nang ont été très appréciées par Thomas Andreas Gugler, président de la World Chef Association qui espère voir la notoriété de la ville encore grandir.

«Nous avons invité beaucoup de chefs internationaux pour provoquer des échanges avec les cuisiniers locaux. Leur savoir-faire est important pour améliorer les qualifications de nos chefs. Nous voulons aussi diversifier les choix des visiteurs qui arrivent à Dà Nang», affirme Nguyên Xuân Binh, directeur adjoint du service touristique municipal.

Le patrimoine culinaire de Dà Nang attire des touristes intéressés par d’autres saveurs, d’autres produits promouvant l’apparition d’une nouvelle forme de tourisme pour la région. -VOV/VNA