La présidente de l’Assemblée nationale Nguyen Thi Kim Ngan et des responsables de la ville. Photo: VNA

Da Nang (VNA) – La ville de Da Nang doit se concentrer sur trois piliers : tourisme, industrie de haute technologie et économie maritime, a souligné la présidente de l’Assemblée nationale Nguyen Thi Kim Ngan lors de la 9e réunion du Conseil populaire municipal du IXe mandat, tenue ce lundi 17 décembre.

Elle a souligné le développement des services à haute valeur ajoutée, notamment les services touristiques, du commerce, des finances, de la banque, de l’éducation et de la formation, de la santé. Il faut prendre les politiques d’encouragement et prioritaires pour développer l’industrie de haute technologie et l’industrie propre et aussi l’économie maritime.

Elle a estimé que l’économie de la ville se développait rapidement, fortement et en bonne voie. En 2018, la ville remplit les indices de développement socioéconomique et maintient une croissance économique élevée. Le PIB provincial connaît une hausse de 7,86% sur un an.
L’indice de compétitivité, de réforme administrative et de développement humain est toujours en hausse. La ville s’affirme de plus en plus sa position en tant qu’un pôle de croissance de la zone économique de pointe du Centre. La ville devient une destination d’amis étrangers et un centre d’organisation d’événements internationaux importants.

La dirigeante s’est réjouie de la haute croissance continuelle de la ville dans divers domaines, tout en reconnaissant les efforts et contributions importantes des dirigeants et des habitants au développement de la ville ainsi que leur volonté d’effectuer le renouvellement.

Selon Mme Ngan, ces dernières années, se posaient pour la ville des questions complexes durant son processus de développement. Alors, il est indispensable pour la ville d’élaborer une stratégie intégrale et une nouvelle planification de développement  avec les mesures et politiques synchroniques créant une percée.

Pour 2019, la dirigeante a demandé à la ville d’appliquer les politiques pour régler les difficultés et promouvoir la production, d’accélérer la réforme administrative et judiciaire, de renforcer la lutte contre la corruption. Il faut pour la ville d’intensifier la culture, l’éducation et la formation, notamment la formation des ressources humaines de haute qualité, d’appliquer les politiques du bien-être social, de régler les questions de l’environnement et de s’adapter aux changements climatiques.

Elle a souhaité que le conseil populaire municipal améliore les activités de supervision et d’explications lors des réunions, règle à temps les pétitions des habitants et renforce la supervision de l’application des résolutions adoptées.

La 9e réunion du Conseil populaire municipal du IXe mandat s’est déroulée après que le Bureau Politique promulgue une nouvelle résolution sur le développement de la ville de Da Nang d’ici 2030 et vision 2045. -VNA