Croissance verte : Dire résolument "non" aux projets polluants

Le Vietnam a franchi des étapes importantes en matière de développement socio-économique et d’innovation. Cependant, le pays reste à la traîne en termes de revenu moyen par habitant et de transformation technologique par rapport à d’autres pays de la région et du monde. Par conséquent, la réalisation des objectifs de croissance verte apportera des avantages significatifs et à long terme. Entretien avec la vice-ministre du Plan et de l’Investissement, Nguyên Thi Bich Ngoc.
Croissance verte : Dire résolument "non" aux projets polluants ảnh 1 La vice-ministre du Plan et de l’Investissement, Nguyên Thi Bich Ngoc. Photo: VietnamPlus


Hanoi (VNA) - Des progrès ont été réalisés dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale pour la croissance verte. Néanmoins, ce n’est qu’un début, avec de nombreuses opportunités et défis à l’horizon.

Le Vietnam a franchi des étapes importantes en matière de développement socio-économique et d’innovation. Cependant, le pays reste à la traîne en termes de revenu moyen par habitant et de transformation technologique par rapport à d’autres pays de la région et du monde.

Par conséquent, la réalisation des objectifs de croissance verte apportera des avantages significatifs et à long terme.

Diverses réalisations significatives ont été obtenues dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale de croissance verte pour la période 2021-2030, avec une vision jusqu’en 2050. Cependant, cela ne marque qu’un début, avec de nombreuses opportunités et défis à l’horizon.

VietnamPlus a eu un entretien avec la vice-ministre du Plan et de l’Investissement, Nguyên Thi Bich Ngoc, pour clarifier davantage la question.

Mise en place précoce d’un système de classification verte

- La croissance verte est à la fois un potentiel et un défi pour le Vietnam. Quel est votre point de vue sur cette remarque ?

La croissance verte est une tendance mondiale et une voie de développement inévitable. Le Vietnam possède de nombreux avantages en termes de nature, ainsi que de facteurs sociaux et humains, offrant un immense potentiel de croissance verte.

Les abondantes réserves de carbone proviennent des ressources forestières naturelles, qui représentent plus de 40 % de la superficie totale du pays.

De plus, le climat chaud et humide de la région sub-équatoriale permet le développement de forêts tropicales possédant d’importantes réserves de carbone.

Le Vietnam possède un fort potentiel de développement des énergies renouvelables, grâce à sa situation géographique dans une région subéquatoriale ensoleillée avec un long littoral et des vents abondants.

Avec une population de plus de 100,3 millions d’habitants, les consommateurs vietnamiens sont de plus en plus conscients des facteurs environnementaux et de la santé et sont prêts à payer plus pour des produits verts.

Actuellement, l’économie numérique du Vietnam connaît la croissance la plus rapide de la région, avec un marché d’environ 23 milliards de dollars en 2022, qui devrait atteindre 50 milliards de dollars d’ici 2025.

Malgré la forte dynamique de croissance, l’économie verte du Vietnam en est encore à ses débuts et est confrontée à de nombreux défis.

Le système de stratégies avec divers objectifs, orientations et actions dans la stratégie et le plan d’action pour la croissance verte n’a pas été entièrement détaillé, en particulier dans le contenu spécialisé, intersectoriel et local.

Croissance verte : Dire résolument "non" aux projets polluants ảnh 2Le système de classification verte est une condition préalable particulièrement importante pour le développement de l’économie verte. Photo : VNA


Cinq actions spécifiques pour la croissance verte

- En tant que principale agence nationale pour la croissance verte, comment le ministère du Plan et de l’Investissement a-t-il collaboré avec d’autres ministères, secteurs et localités pour mettre en œuvre la croissance verte?

Le ministère du Plan et de l’Investissement, en tant que principale agence nationale pour la croissance verte, a conseillé le gouvernement et le Premier ministre pour publier la Stratégie nationale de croissance verte pour la période 2021-2030, avec une vision jusqu’en 2050.

Pour atteindre les objectifs de la stratégie, le ministère s’est coordonné avec d’autres ministères, secteurs et localités pour se concentrer sur la construction et la mise en œuvre du Plan d’action national pour la croissance verte pour la période 2021-2030.

Le Plan d’action approuvé par le Premier ministre comprend 18 thèmes, 57 missions et groupes d’action spécifiques et 134 tâches et activités concrètes.

Le Comité de pilotage national sur la croissance verte a été créé, chargé de rechercher et de proposer au Premier ministre des orientations et des solutions pour résoudre les questions intersectorielles importantes liées à la croissance verte.

Actuellement, divers ministères, secteurs et localités ont élaboré et publié leurs propres plans d’action pour la croissance verte.

Croissance verte : Dire résolument "non" aux projets polluants ảnh 3Les objectifs et le contenu de la croissance verte sont intégrés dans les stratégies, plans et plans de développement de diverses industries, secteurs et localités. Photo : VietnamPlus


Les ministères, les secteurs et les localités ont pris des mesures spécifiques, telles que des recherches proactives, la promotion de négociations et la mise en œuvre de nouveaux mécanismes pour mobiliser un maximum de ressources provenant de sources externes pour la croissance verte.

Ils ont renforcé la coopération internationale, échangé leurs expériences dans la promotion de la croissance verte tout en intensifiant simultanément leurs efforts pour promouvoir les investissements et mettre en œuvre des projets durables et respectueux de l’environnement de la part des entreprises et des entreprises de tous les secteurs économiques.

- Qu’en pensez-vous du plan de mise en œuvre des tâches du Plan d’action national pour la croissance verte ?

Dans les temps à venir, le ministère du Plan et de l’Investissement, dans son rôle de chef de file, continuera à se coordonner étroitement avec d’autres ministères, secteurs et localités pour se concentrer sur la mise en œuvre des tâches suivantes :

Premièrement, renforcer la coordination intersectorielle basée sur le partage régulier d’informations et la coopération en temps opportun dans la mise en œuvre des tâches et activités prévues dans le Plan d’action national pour la croissance verte.

Deuxièmement, mener des activités pour établir des mécanismes, des politiques, renforcer la mobilisation des ressources financières et promouvoir les investissements, en particulier les investissements privés dans la croissance verte.

Cela comprend l’allocation et l’utilisation des investissements publics conformément à des critères spécifiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les projets nationaux, sectoriels et locaux ; la révision et l’amélioration du cadre juridique existant et l’établissement des mécanismes et des politiques préférentielles pour l’investissement dans la transformation verte.

Troisièmement, promouvoir fortement le partenariat public-privé pour conduire le pays vers l’objectif zéro émission nette, en reconnaissant les ressources privées comme la ressource clé et la plus importante.

Croissance verte : Dire résolument "non" aux projets polluants ảnh 4La promotion intensive d’un partenariat public-privé étroit est cruciale pour guider le pays vers l’objectif zéro émission nette. Photo : VietnamPlus


Quatrièmement, étudier et élaborer une "Feuille de route pour réaliser les objectifs de croissance verte liés aux objectifs de développement socio-économique dans le sens de la neutralité carbone".

En conséquence, les objectifs de croissance verte seront spécifiquement déterminés, sur le plan tant qualitatif que quantitatif, sur la base d’une analyse multicritère, d’une modélisation de scénarios de développement et d’une évaluation complète des impacts socio-économiques et environnementaux, dans le but d’atteindre zéro émission nette d’ici 2050.

Cinquièmement, établir un mécanisme pour surveiller, évaluer et rendre compte de la mise en œuvre de la stratégie, en particulier en fixant les objectifs nationaux de croissance verte, en élaborant et en mettant en œuvre un indice pilote de croissance verte pour évaluer le niveau de mise en œuvre de la croissance verte à l’échelle nationale.

En outre, de vastes activités de sensibilisation continueront d’être mises en œuvre dans toutes les agences, organisations, entreprises et surtout au sein de la communauté.

Des informations seront fournies pour faire comprendre à la communauté qu’il s’agit d’un effort collectif, les individus étant encouragés à contribuer activement à la mise en œuvre de la croissance verte, conformément à l’objectif du Vietnam d’atteindre le zéro net.

Le ministère du Plan et de l’Investissement, ainsi que les ministères, secteurs et localités concernés, accompagneront et créeront toujours les meilleures conditions de soutien en matière de mécanismes et de politiques permettant aux entreprises, aux investisseurs et aux parties liées de continuer à investir, à faire des affaires et à travailler en toute confiance au Vietnam. L’objectif suprême est d’assurer un développement harmonieux entre l’économie, la société et l’environnement, en vue d’un développement durable à long terme du pays.

- Je vous en remercie !

Voir plus