Création d'un téléphone rouge contre le trafic d'espèces rares

La police anti-criminalité en matière d'environnement du ministère de la Sécurité publique a mis en service, vendredi à Hanoi, un téléphone rouge réservé aux affaires concernant l'environnement et le trafic illégal d'espèces sauvages
La police anti-criminalité en matière d'environnement du ministère de la Sécurité publique a mis en service, vendredi à Hanoi, un téléphone rouge réservé aux affaires concernant l'environnement et le trafic illégal d'espèces sauvages.

Créé grâce à un financement de l'ambassade du Danemark au Vietnam et TRAFIC (Commerce international des espèces sauvages), ce numéro d'appel d'urgence, 1800 588 875, permettra de transmettre toutes informations sur les infractions à la loi sur la protection de l'environnement, rapidement, efficacement et en temps opportun.

Au Vietnam, ainsi que dans les autres pays d'Asie du Sud-Est, les actes préjudiciables à l'environnement et le trafic illégal de faune et de flore sauvages portent atteinte de plus en plus gravement à l'écosystème, a estimé Luong Minh Thao, chef adjoint du département de la police chargé de la lutte contre la criminalité en matière d'environnement.

La création de ce numéro de téléphone contribuera de manière importante à la lutte contre cette criminalité et au trafic illégal d'espèces sauvages.

Dans le cadre de la campagne de communication sur la protection des espèces de faune et de flore sauvages, l'Agence américaine pour le développement international (USAID) a dispensé une formation en matière à l'intention du personnel de l'aéroport international de Nôi Bai.

Par ailleurs, une grande affiche en vietnamien et en anglais appelant à une mobilisation de la population à participer à cette lutte a été implantée sur la route reliant Hanoi à l'aéroport de Nôi Bai, avec l'aide du WWF (Fonds mondial pour la nature). - AVI

Voir plus