Hanoï (VNA) - La Chambre du commerce et de l'industrie du Vietnam (VCCI) et le ministère de l'Industrie et du Commerce ont co-organisé le 22 mai à Hanoï un colloque sur les engagements fondamentaux de l'Accord du partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) et les recommandations pour les entreprises.

Le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Tran Quoc Khanh prend la parole à la tribune. Photo: VNA

Les participants ont convenu que les règlements stricts du CPTPP seraient des exigences, mais aussi offriraient au Vietnam l’occasion d'accélérer sa réforme, de perfectionner les institutions et de mettre en œuvre pleinement ses engagements envers ce document.

Le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Tran Quoc Khanh, a déclaré que le CPTPP stimulerait le commerce et l'investissement international, ainsi que les activités commerciales au sein du bloc.

Le CPTTP est l'accord le plus exigeant signé par le Vietnam à ce jour, lequel sera entre en vigueur dans un proche avenir, a-t-il dit, ajoutant que cet accord ouvrira de nombreuses opportunités, mais aussi pas moins de défis.

Il a relevé la question pour les entreprises vietnamiennes en vue de se préparer à profiter au mieux des avantages et réduire les risques liés au CPTPP.

Luong Hoang Thai, directeur du Département des politiques commerciales multilatérales relevant du ministère de l'Industrie et du Commerce, a déclaré que le CPTPP continuerait d’être une motivation pour les réformes du gouvernement et améliorerait l'image du Vietnam en tant que partisan du libre-échange conformément au droit international.

L'accord aidera également le Vietnam à ouvrir son marché, augmenter les investissements, promouvoir la coopération internationale, créer des emplois et réduire la pauvreté, a ajouté Luong Hoang Thai.

Le président de la VCCI, Vu Tien Loc. Photo: VNA

Le président de la VCCI, Vu Tien Loc, a recommandé aux entreprises vietnamiennes de mettre à jour des informations sur la réglementation des origines et des normes des produits et la demande des clients dans les marchés membres du CPTPP, ainsi que les impacts de cet accord sur de différents produits.

Selon lui, l'accord offrirait au Vietnam des opportunités en matière d’attrait des investissements, de renforcement de la coopération internationale et des exportations, notamment de perfectionnement de ses institutions.

Après le retrait des Etats-Unis de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP), onze pays de l’Asie-Pacifique restants, à savoir Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour, et Vietnam, ont signé le 8 mars au Chili un nouvel accord baptisé CPTPP pour abolir les barrières tarifaires dans la région.

Le CPTPP devrait entrer en vigueur au début de 2019 après avoir été ratifié par au moins six des onze pays. Ses économies membres représentent environ 13,5% du PIB mondial. –VNA