Hanoï, 29 décembre (VNA) - La forte croissance économique, l'urbanisation rapide et l'énorme demande de logements devraient créer des conditions favorables pour que les secteurs de l'immobilier et de la construction prospèrent dans les années à venir.



Le Vietnam compte actuellement 772 zones urbaines, dont deux zones urbaines spéciales, 15 zones urbaines de première catégorie, 14 de 2e catégorie, 47 zones urbaines de 3e, 64 zones urbaines de 4e et 630 zones urbaines de 5e.

Le tapis rouge a été déployé pour les secteurs de la construction et de l'immobilier alors que le développement vigoureux du tourisme, de l'éducation et de la culture a poussé la demande de bureaux dans les grandes villes, selon Jones Lang LaSalle Incorporated, une société américaine spécialisée dans la gestion de l'immobilier.

Le secteur de la construction a connu une croissance moyenne de 12% par an au cours des dix dernières années et la valeur du secteur devrait atteindre 14 milliards de dollars d'ici 2021. Des politiques macro-économiques stables aident également les sociétés immobilières à se développer.

The Vietnam Report Company a déclaré que le marché de l'immobilier connaîtrait une forte croissance et que les opérations de fusion-acquisition seraient en plein essor d'ici 2020.

Les statistiques du ministère du Plan et de l’Investissement montrent qu'en novembre, le nombre d'entreprises immobilières a grimpé de 60,5% avec 4.534 entreprises tandis que celui des entreprises de construction a augmenté de 9,1%, avec 14.695.

Selon le département de gestion immobilière du ministère de la Construction, le nombre de transactions immobilières a augmenté de 5% par mois, entraînant une hausse substantielle des revenus des entreprises immobilières telles que Phat Dat Corporation (+252%), Dat Xanh Group ( +219,1%) ou Thu Duc Development Corporation (+87%) .- VNA