Hanoi (VNA) - Le Comité de la paix du Vietnam a organisé vendredi à Hanoi une conférence pour faire le bilan de ses activités en 2017 et définir des missions pour 2018, sous l'égide du vice-président de l'Assemblée nationale Uong Chu Luu, également président dudit comité.

En 2017, le Comité de la paix du Vietnam (CPV) a accompli les tâches à lui confier, notamment l'organisation avec succès de la réunion du Comité exécutif du Conseil mondial de la paix (WPC) en novembre dernier.

Quant aux relations bilatérales, le CPV a renforcé les liens avec les pays voisins. En 2017, il a travaillé avec plusieurs partenaires japonais, sud-coréens, bangladais, indiens et tchèques pour discuter des orientations de coopération futures.

En 2017, le CPV, en collaboration avec le Fonds pour la paix et pour le développement du Vietnam, l'Institut de recherche sur les droits de l'Homme relevant de l'Académie nationale de politique Ho Chi Minh et la Fondation Rosa Luxemburg Stiftung, a organisé avec succès le colloque international "Rôle de la paix dans la promotion et la protection des droits de l'Homme".

En 2018, le Comité doit renforcer les activités diplomatiques multilatérales, les relations de solidarité et d'amitié, ainsi que la compréhension mutuelle entre les Vietnamiens et les peuples d'autres pays, a souligné Uong Chu Luu.

S'agissant des tâches pour l'an prochain, le Comité envisage de promouvoir la coopération avec ses partenaires traditionnels, de développer les liens avec d'autres partenaires, notamment en Afrique et en Amérique latine, de participer davantage aux activités du Conseil mondial de la paix et des forums multilatéraux des peuples, d'organiser son Congrès pour le mandat 2018-2023, de renforcer la sensibilisation auprès de la population aux questions liées à la paix, de mener des études sur la paix et les droits de l’Homme.-VNA