Dotée d'un long littoral, de riches ressources halieutiques, de beaux paysages, en particulier de la baie de Ha Long, l'une des sept merveilles naturelles du monde, Quang Ninh compte tirer profit de ces avantages pour accélérer son développement économique.

Cette province se trouve par ailleurs dans la zone des "Deux couloirs et une ceinture économiques" entre le Vietnam et la Chine, une partie importante de la zone de libre-échange ASEAN-Chine, a souligné Nguyen Van Doc, président du Comité populaire provincial.

Elle est en outre une porte d'accès à la mer du Nord du Vietnam, a-t-il indiqué, ajoutant que Quang Ninh fait partie de la région économique de pointe du Nord et produit la majorité du charbon du pays.

Ces dernières années, la province connaît une croissance économique annuelle de 12,7% en moyenne. Sa structure économique change positivement, l'industrie et les services représentant 94,4%, et l'agriculture, 5,6%.

En 2011, Quang Ninh a enregistré un taux de croissance de plus de 12%, soit le double de la moyenne nationale. Le PIB par habitant a atteint plus de 2.200 dollars. Elle est également une grande destination touristique avec 6 millions de touristes par an, dont 2,4 millions d'étrangers.

Malgré une croissance économique élevée, le développement est encore en deçà des potentiels, selon Nguyen Van Doc.

En vue d'exploiter au mieux ses potentiels et de devenir une province industrielle moderne, Quang Ninh doit mobiliser toutes les ressources intérieures et extérieures pour le développement de ses infrastructures, avec comme priorités les ouvrages stratégiques que sont les axes routiers Noi Bai - Ha Long, Ha Long - Mong Cai, Hai Ha - Mong Cai, la route côtière Thanh Hoa-Quang Ninh, et une route reliant Ha Long à l'autoroute Hanoi - Hai Phong, a-t-il estimé.

De plus, Quang Ninh doit s'intégrer activement au monde pour exploiter efficacement ses potentiels et avantages, tout en trouvant des solutions appropriées afin de mettre en valeur le programme de coopération sur "Deux couloirs et une ceinture économiques Vietnam-Chine".

La province vise un taux de croissance économique de 14% par an d'ici à 2020, avec un revenu per capita de 4.000 dollars en 2015 et de plus de 8.000 dollars en 2020.

En 2020, les services devraient représenter plus de 51% de son économie, l'industrie en dessous de 45%, et l'agriculture 4%.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, Quang Ninh est déterminée à procéder à une mutation économique en vue d'une économie respectueuse de l'environnement.

Récemment, le Comité provincial du Parti a soumis au Bureau politique un plan de développement socio-économique à l'horizon 2020 et vision pour 2030, dans lequel les responsables locaux demandent un régime spécial de développement afin de faire de Quang Ninh une province industrielle moderne et de services, moteur économique du Nord.

Ce plan propose également de construire, à titre d'essai, deux zones administratives et économiques spéciales que sont les villes de Vân Dôn et Mong Cai, afin de créer une base pour que Quang Ninh devienne une zone administrative et économique relevant du ressort central en 2030.

Si ce plan est approuvé, Quang Ninh fera de Van Don une ville balnéaire exceptionnelle, un complexe éco-touristique et de distraction haut de gamme et un centre de commerce. Mong Cai sera transformé en une porte frontière internationale moderne et jouera le rôle de passerelle de coopération importante entre Vietnam, ASEAN et Chine.

Profitant de sa position géographique à cheval sur les deux couloirs économiques Lao Cai-Hanoi-Hai Phong-Quang Ninh et Nanning (Chine)-Lang Son-Hanoi-Hai Phong-Quang Ninh, ainsi que de ses potentiels minier, maritime et touristique, ce plan permettra à cette province de passer à une nouvelle étape pour un développement socio-économique durable.

En outre, la construction de nouveaux axes routiers aidera Quang Ninh à devenir bientôt l'une des plus développées provinces du Nord. -AVI