Hanoi, 6 novembre (VNA) -  Le Festival national de ca trù s’est clôturé lundi soir à Hà Tinh après cinq jours d’activités.

Des artistes du club de ca tru de Hanoï. Photo: Internet

 

L’événement a réuni quelque 200 artistes de 15 troupes venant de 13 provinces et villes du pays : Hanoï, Hai Duong, Hai Phong, Hung Yen, Thai Binh, Bac Giang, Bac Ninh, Phu Tho (Nord), Thanh Hoa, Nghe An, Ha Tinh, Quang Binh (Centre) et Hô Chi Minh-Ville.

Le comité organisateur a remis cinq prix A aux troupes venues de Hanoi, Hai Phong, Hà Tinh, Quang Binh et Nghê An et 18 prix A aux artistes talentueux.

L’édition 2018 a permis de dresser un bilan des activités de préservation et de valorisation du ca tru et d’évaluer la position actuelle de cet art folklorique dans la vie sociale contemporaine.

Le festival a également permis d’affirmer les efforts du Vietnam dans la mise en œuvre de ses engagements auprès de l’UNESCO pour faire transférer le ca tru de la liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde d’urgence à la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Le "ca trù" est une forme complexe de poésie chantée que l'on trouve dans le Nord du Vietnam et qui utilise des paroles écrites selon des formes poétiques vietnamiennes traditionnelles.

Le "ca trù" a été inscrit en 2009 par l'UNESCO sur la liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente. - VNA