Hanoi (VNA) -  Le 8e plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), 12e exercice, s’est terminé à Hanoï après cinq jours de travail.

Le secrétaire général Nguyên Phu Trong prononce un discours de clôture du 8e plénum du Comité central du PCV du 12e mandat. Photo : VNA

Dans son discours de clôture, le secrétaire général Nguyên Phu Trong a déclaré que le Comité central du Parti et les délégués ont soigneusement étudié et discuté en profondeur les rapports et propositions soumis.

Le plénum a été un succès, a-t-il déclaré, indiquant que depuis le début du 12e exercice du comité central du Parti, en 2016, et particulièrement en 2018, le pays a enregistré des progrès dans tous les domaines. 

Mais il n’y aura pas de place à la négligence, a souligné le chef du PCV, car il reste beaucoup à faire pour accomplir la mise en œuvre de la résolution du 12e Congrès national du Parti.

D’après le secrétaire général Nguyên Phu Trong, les priorités de 2019 devront être la consolidation de la macroéconomie, le contrôle de l’inflation, l’amélioration de la résilience du pays face aux évolutions extraordinaires du marché international. 

Mais il faudra aussi accélérer les réformes administrative et judiciaire, en réduisant les effectifs de l’administration publique tout en les rendant plus efficaces. Il importe également de consolider la défense, de maintenir la sécurité nationale, la stabilité politique, l’ordre et la sûreté sociale, a-t-il déclaré.

Enfin, il faut faire preuve de dynamisme et d’initiative dans le processus d’intégration nationale, élargir les relations extérieures en les rendant plus pertinentes, pour rehausser la position et le prestige du Vietnam dans la région et le monde.

Lors de ce plénum, le Comité central a décidé de promulguer une nouvelle résolution sur la Stratégie de développement durable de l’économie vietnamienne jusqu’en 2030, avec une vision jusqu’en 2045. L’objectif est de faire du Vietnam une grande puissance maritime qui s’enrichit grâce à la mer, qui s’appuie sur la mer et qui regarde vers la mer, a-t-il encore indiqué.

Le Comité central a mis l’accent sur la résolution et la persistance à défendre l’indépendance nationale, la souveraineté, l’intégrité territoriale, les intérêts nationaux dans les eaux et les îles relevant de la souveraineté nationale, les droits souverains et de juridiction, tout en réglant les différends par des mesures pacifiques sur la base du droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, assurant ainsi un environnement pacifique et stable, la sécurité nationale et l’ordre social ainsi que la sécurité des eaux et des îles pour un développement économique durable.

S’agissant de l’édification du Parti, le Comité central a promulgué une règlementation sur le devoir d’exemplarité des cadres et des membres du PCV, en premier lieu ceux du Bureau politique, du Secrétariat et du Comité central. 

Le Comité central a par ailleurs désigné le secrétaire général Nguyên Phu Trong comme candidat au poste de président de la République. Ce candidat devrait être validé par l’Assemblée nationale lors de sa prochaine session.

Lors du plénum, deux membres supplémentaires ont été élus à la Commission centrale de contrôle du Parti communiste vietnamien.

Le comité a également examiné et décidé de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre de Nguyên Bac Son, ancien membre du Comité central du PCV, ancien secrétaire du Comité du PCV et ancien ministre de l’Information et de la Communication, en le relevant de ses fonctions de membre du 11e Comité central du PCV et secrétaire du Comité du PCV dudit ministère pour le mandat 2011-2016.

Il a également décidé de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre de Trân Van Minh, ancien membre du Comité central du PCV, ancien vice-président de la Commission d’organisation du Comité central du PCV, ancien secrétaire adjoint du Comité du PCV de la ville de Dà Nang et ancien président du Comité populaire de la ville de Dà Nang, en l’expulsant du PCV. – VNA