Photo: VNA

 

Binh Dinh (VNA) - Le vice-président du Comité populaire de la province de Binh Dinh (Centre) Tran Chau a demandé aux autorités locales et aux organes concernées de continuer de prendre des mesures de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée de la Commission européenne.

La province a confié aux districts de Hoai Nhon, Phu Cat, Phu My, Tuy Phuoc et à la ville de Quy Nhon la tâche de sensibilisation des pêcheurs, organisations et individus concernés, des entreprises exportatrices de fruits de mer à saisir complètement des contenus de la directive Nº 45/CT-TTg du 13 décembre 2017 du Premier ministre sur certaines tâches et solutions pour le retrait par la Commission européenne de son avertissement concernant la pêche illicite, et de l'application de la Loi sur les produits aquatiques de 2017.

Les pêcheurs se sont engagés à ne pas violer les eaux étrangères. Les bateaux de pêche d'une longueur de plus de 15 mètres seront dotés des équipements de surveillance.

La Commission européenne avait adressé le 23 octobre 2017 un avertissement au Vietnam, par un "carton jaune", concernant l’insuffisance de ses mesures de lutte contre la pêche illicite, et laissé au pays la possibilité de prendre des mesures pour remédier à la situation dans un délai raisonnable.

Afin de répondre aux exigences européennes, le Vietnam a mis l’accent sur la traçabilité et le contrôle. Le gouvernement a mis en place un programme d’action pour obtenir la levée du "carton jaune", où sont impliqués les professionnels de la pêche des 28 provinces littorales du pays. -VNA