Hanoï (VNA) - Les questions relatives au développement socio-économique ont continué d'être discutées par les députés lors de la séance plénière du jeudi 3 novembre à Hanoï, dans le cadre de la 2e session de l'Assemblée nationale (AN).

Le député Nguyen Thien Nhan de la province de Tra Vinh. Photo: VNA

Abordant la restructuration de l'économie nationale, le député Nguyen Thien Nhan de la province de Tra Vinh (Sud) a souligné que cette question concernait beaucoup de paramètres : fonds, marché, ressources humaines, sciences et technologies. Il faut profiter au maximum des devises étrangères, outre les aides publiques au développement pour développer l'économie et aussi privilégier le développement du personnel, élément décisif pour la restructuration économique.

Selon Nguyen Thien Nhan, il faut discuter de la restructuration économique au niveau régional. Il est nécessaire de prendre des mesures appropriées pour renforcer les liens interrégionaux, promouvoir les zones économiques majeures et aussi la coopération publique-privée.

A ce propos toujours, le ministre du Plan et de l'Investissement, Nguyen Chi Dung, a constaté que la restructuration de l'économie devait être associée au changement du modèle de croissance, à l'édification d'un État "volontaire", à la détermination de critères précis et de mesures fermes, à l'intégration internationale, à la croissance verte et au développement durable.

Analysant le Plan de développement socio-économique, il a estimé que l'économie nationale rencontrait de nombreuses difficultés ces neuf derniers mois, à cause de l'instabilité de la situation mondiale, des catastrophes naturelles, de la baisse des prix de produits sur le marché mondial... En règle général, ces deux dernières années, les objectifs fixés n'ont pas pu être atteints.

Et pour parvenir à la croissance économique annuelle de 6,3-6,5% cette année, la croissance de ce dernier trimestre devra atteindre 7,09-7,71%.

Lors du débat jeudi, le ministre chargé de la Commission de la nationalité, Do Van Chien, a donné ses avis sur le développement des zones ​peuplées par les ethnies minoritaires. En effet, le gouvernement a promulgué de nombreuses politiques importantes pour assister le développement socio-économique et des travailleurs de ces régions, outre les politiques d'assistance et de développement des forêts en lien avec la réduction de la pauvreté.

"Pour la période 2011-2015, environ 16.000 milliards de dongs ont été accordés pour le déploiement du Programme 135 et environ 7.000 milliards de dongs pour d'autres", a-t-il annoncé.

De son côté, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Tran Tuan Anh, a expliqué le développement des centrales thermiques et hydrauliques, de la production et l'élargissement du marché. Il a insisté sur la gestion des ​sources de financement de l’État, le rôle des entreprises publiques dans le développement de marchés ainsi que les priorités accordées au développement de l'énergie.

Face aux explications du ministre, des députés ont lui ont demandé de rendre publique la liste des projets en la matière, de contrôler strictement leur opération pour éviter l'évasion de fonds et aussi de s'intéresser à la vie de la population des régions où sont ​construits ces ouvrages. -VNA