Le président Tran Dai Quang rencontre des responsables d'An Giang. Photo: VNA

An Giang (VNA) – Le président Tran Dai Quang a demandé à la province d’An Giang de mobiliser et d’utiliser efficacement ses ressources internes comme externes pour développer rapidement et durablement l’économie locale.

Lors d’une séance de travail avec l’organisation du Parti, les autorités et le peuple d’An Giang tenue dans la ville de Long Xuyen, le président a recommandé à An Giang d’investir dans les infrastructures des zones industrielles, les transports ; de renouveler le modèle de croissance agricole et de développer l’agriculture high-tech ; d’appliquer des politiques d’encouragement aux investisseurs dans l’agriculture ; de trouver des mesures pour faire face à la salinisation des terres, d’édifier un label pour son riz  et, enfin, de développer le tourisme.

«Il est indispensable pour An Giang d'édifier de bonnes relations avec les localités limitrophes, de bâtir une administration  transparente et professionnelle. », a-t-il ajouté.

En conclusion, Tran Dai Quang a souhaité que la province se concentre sur trois percées: formation du personnel ; poursuite de la réforme administrative et de l’amélioration de l’environnement d’investissement ; application des technologies dans l’agriculture et l’industrie manufacturière.

La province d’An Giang compte plus de 80% de sa superficie destinée à l’agriculture et 65% de sa population sont paysans. Elle compte 2,16 millions d’habitants, de  quatre ethnies que sont Kinh, Hoa, Khmer et Cham. Elle est limitrophe de deux provinces cambodgiennes que sont Kandal et Takeo.

En 2017, An Giang a réalisé 17 des 21 critères de développement socio-économique fixées, a affiché une hausse de son PIB de 5,11% et un revenu annuel par habitant de 34,3 millions de dongs. Elle a réalisé une valeur d’exportations de 820 millions de dollars. Au premier semestre de 2018, An Giang a connu une croissance de 6,1%.

An Giang se concentre actuellement sur la restructuration agricole en relation avec l’application des technologies, sur le développement de la Nouvelle ruralité pour continuer d’améliorer la vie des habitants locaux, sur l’amélioration des infrastructures de transport et aussi sur la garantie de la sécurité et de la défense. -VNA