A la nouvelle de l'explosion survenue le 4 mars d'un dépôt de munitions de Brazzaville qui a fait plus de 200 morts et un millier de blessés, le président Truong Tan Sang a adressé mardi un message de sympathie à son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso.

Selon les premiers éléments de l'enquête sur l'accident, un court-circuit serait à l'origine d'un incendie qui se serait propagé au dépôt d'armes et de munitions d'un régiment de blindés basé à l'est de la capitale, en pleine résidentielle. - AVI