Hanoi (VNA) – C’est depuis le 23e jour du 12e mois lunaire que l’ambiance du Têt traditionnel des Vietnamiens, en particulier, pour ceux qui habitent à la campagne, s’installe. Les gens s’apprêtent alors à vivre des vacances entourés de leurs proches et leurs amis.

Des objets incontournables pour un autel dédié aux Génies du Foyer. Photo : CVN

Pour la plupart des Vietnamiens, le culte des Tao Quân (Génies du foyer) qui tombe le 23e jour du 12e mois lunaire est sacré. Ces divinités sont adorées dans chaque cuisine sous la forme de trois briques ou de trois pierres pour supporter la marmite. Avant le Têt, elles montent au Ciel pour faire leur rapport sur la conduite de la famille an cours de l'année passée.

Les gens vont aux marchés pour acheter des articles destinés à la cérémonie d’offrande. Une variété d’articles tels que des bonbons, gâteaux en forme de cônes tronqués en riz collant, des papiers votifs, de l’encens et des fleurs sont vendus presque dans touts les éventaires. Ils préparent également une bassine d’eau dans laquelle ils mettent une grosse carpe vivante, ou encore trois petites. Après la cérémonie, les carpes sont relâchées dans un étang ou un cours d’eau.

Les Génies du foyer sont alors représentés par trois figurines en papier, trois bonnets et trois paires de bottes d’apparat. On les brûle après la cérémonie. Pour amadouer les Génies, afin d’obtenir d’eux un rapport favorable, on leur présente des offrandes cultuelles dont une carpe vivante servant de monture pour le voyage céleste des génies.  
 
Les marchés se multiplient pendant les 28e, 29e et 30e jours du 12e mois lunaire lorsque les gens s’y précipitent pour acheter des fleurs, des plantes d’agrément, des décorations afin d’embellir leur demeure. Pendant cette période, les clients rencontrent différents types de vendeurs notamment, des paysans qui en profitent pour vendre des produits agricoles ou des produits faits maison mais aussi des commerçants traditionnels et professionnels.

Les fleurs sont vendues à l’approche du Têt dans un marché de campagne. Photo: CVN

Le 30e jour du 12e mois lunaire est marqué par un repas d’hommage aux ancêtres de la famille. À la campagne, le repas est constitué, en principe, par une poule ou un poulet bien cuit et de l’alcool de riz. Devant l’autel, les propriétaires des maisons évoquent l’esprit des personnes décédées tout en les invitant à déguster ce repas sacré et leur demander la chance, et la santé pour la nouvelle année.

Liquidation totale le soir du 30e jour du 12e mois lunaire

Les trois premiers jours du Nouvel An sont les plus importants du Têt pour les Vietnamiens et les marchés du 30e jour du 12e mois lunaire sont les derniers à proposer des marchandises. En conséquence, beaucoup s’y ruent pour pouvoir acheter des produits au prix défiant toute concurrence car les commerçants amateurs comme professionnels se mettront en congé à partir du Jour de l’An (ainsi, ils veulent tout liquider avant).
 
La viande de poulet s’invite chaleureusement sur les tables des commerçants pour le culte des ancêtres du 30e jour du 12e mois lunaire. La viande de porc, quant à elle, sera vendue en grande quantité sur tous les marchés car elle est considérée comme un plat de base pour tous les banquets festifs lors des vacances du Têt.

Afin de gagner un peu plus d’argent pour le Têt, des paysans déambulent un peu partout, des branches d’abricotiers à la main, symbole du Têt au Sud du Vietnam, et récitent avec des "mots sucrés", leurs meilleurs vœux de Nouvel An.

Pendant cette période du Têt, les parents cherchent à acheter des vêtements et autres chaussures flambant neuves pour leurs enfants. De plus, les chants printaniers offrent une ambiance particulière pour toutes les personnes qui rentrent à la campagne pour rejoindre leur famille après une année de travail vécue loin de leurs proches. – CVN/VNA