Hanoï (VNA) - Le 48 de la rue Hang Ngang est un lieu très particulier à Hanoï. C’est ici, dans cette maison située dans le Vieux quartier de la capitale, qu’en août 1945, le président Ho Chi Minh a écrit la Déclaration d'Indépendance, qui donnera naissance à la République démocratique du Vietnam. Les souvenirs de cet exceptionnel moment sont aujourd’hui précieusement conservés dans cette demeure hautement historique. 

Photo: VOV

Dans les années 1940, le 48 rue Hàng Ngang était l’une des plus importantes boutiques de soie de la capitale. Son propriétaire était la famille de Trinh Van Bo. La maison de quatre étages, construite selon l’architecture française, s’ouvre sur deux rues parallèles : le devant occupe le numéro 48 de la rue Hang Ngang et l’arrière le numéro 35 de la rue Hang Can. Au tout début de la révolution d’août 1945, la maison a été choisie comme résidence et bureau du président Ho Chi Minh qui y séjourna du 25 août au 2 septembre 1945. C’est ici que le grand dirigeant a discuté avec les cadres du Comité central du Parti du contenu de la Déclaration d'indépendance, de l’organisation de la Fête nationale et de la formation du gouvernement provisoire.

"Le Comité central du Parti communiste du Vietnam avait choisi cette maison pour accueillir le président Ho Chi Minh, après son retour du maquis de Viet Bac, car elle est ouverte sur deux rues. S’agissant d’une boutique, il y avait beaucoup de passage mais paradoxalement et pour cette raison, le Comité central pensait que c’était un endroit sûr. A son arrivée à Hanoï, le président Ho Chi Minh s’est installé au premier étage, du côté du 35 rue Hang Can. Le rez-de-chaussée était dédié à la boutique, le salon et la salle à manger étaient au premier étage et l’entrepôt occupait les deuxième et troisième étages. En cas de danger, il était possible de s’échapper par les toits des maisons voisines", explique Mme Nguyen Bich Hanh, du comité de gestion des monuments historiques et des sites touristiques de Hanoï.

La maison est très bien conservée. En 1970, son rez-de-chaussée a été transformé en salle d’exposition dédiée à la mémoire des évènements historiques du pays.

En ce moment, la maison accueille l’exposition "La Maison où le président Ho Chi Minh a écrit la Déclaration d'Indépendance". Elle présente 80 photographies, archives et objets d’époque. On peut découvrir l’uniforme kaki que portait le président Ho Chi Minh, le 2 septembre 1945, lorsqu’il a proclamé l’indépendance du Vietnam, sur la place de Ba Dinh ; la table sur laquelle il a rédigé la Déclaration d'Indépendance et une reproduction du salon et de la salle de réunion.

"Voici la table sur laquelle le président Ho Chi Minh a écrit la Déclaration d'Indépendance. Normalement, il écrivait dans le salon ou dans la salle à manger du propriétaire. Ce dernier ignorait que le vieil homme en costume brun foncé qui séjournait chez lui était le président Ho Chi Minh. Ce n'est que le 2 septembre 1945, en écoutant la proclamation de la Déclaration d'Indépendance, qu’il a découvert l’incroyable identité de son locataire", explique Nguyen Bich Hanh.

En découvrant la petite chambre du deuxième étage, dans laquelle les premières ébauches de la Déclaration d'Indépendance du Vietnam ont été écrites, les touristes sont très surpris, comme en témoigne Thomas Bayer, un touriste anglais : "Je suis surpris d'apprendre que la Déclaration d'indépendance du Vietnam a été écrite dans une petite pièce de 20 mètres carrés. Le bureau du président Ho Chi Minh était très simple : un placard, un lit, une table et des chaises mais c’est ici qu'il a scellé l’avenir de son pays".

Au deuxième étage, on découvre le salon où le président Ho Chi Minh recevait les minorités ethniques du maquis de Viet Bac de passage à Hanoï. Dans la salle de réunion, située de l’autre côté du couloir, le président recevait ses proches collaborateurs, Vo Nguyen Giap, Nguyen Luong Bang, Truong Chinh, Tran Dang Ninh et Khuat Duy Tien...

"Un évènement très particulier s’est produit dans cette maison. Le 26 août 1945, le président Ho Chi Minh a reçu le commandant Archimede Leoniads Attilio Patti, commandant de l’Office des services stratégiques des États-Unis (OSS-Office of Strategic Services). Ce jour-là, le président lui a lu la Déclaration d'Indépendance. Le commandant Patti est le premier étranger à avoir pris connaissance de ce texte qui aura une portée historique mondiale. Il a été aussi invité par le président Ho Chi Minh à la Fête nationale de la République démocratique du Vietnam, le 2 septembre 1945", ajoute Nguyen Bich Hanh.

La maison du 48 rue Hang Ngang raconte à la jeune génération l’une des pages les plus glorieuses de l’histoire du Vietnam et la naissance de ce texte qui fut une source d’inspiration fondamentale pour tous les peuples colonisés.

Nguyen Thuy Chi, une touriste de Hoa Binh : "En visitant cet endroit, j’ai mieux compris la formule +Sans le soutien du peuple, même les choses les plus simples sont irréalisables. Avec son soutien, les défis les plus difficiles sont faciles à relever+. Sans le savoir, la famille de Trinh Van Bo a contribué à la Révolution et à la lutte pour l'indépendance du peuple vietnamien. Les jeunes comme moi devons aujourd’hui nous impliquer dans le développement national à travers nos connaissances et notre vigueur".

En 1979, la maison au 48 rue Hang Ngang a été reconnue comme monument historique national. C'est une adresse incontournable pour tous les passionnés d’histoire. -VOV/VNA