Le vice-ministre des Affaires étrangères, Vu Hong Nam. Photo : VNA
 

Le 24 septembre, le gouvernement a promulgué le décret No 82/2015/ND-CP portant sur l’exemption de visa en faveur des Vietnamiens résidant à l’étranger, des étrangers qui sont leurs conjoints et leurs enfants, ainsi que des étrangers qui sont conjoint(e) ou enfant d’un(e) citoyen(ne) vietnamien(ne).

Selon le vice-ministre des Affaires étrangères, Vu Hong Nam, ce décret, qui entrera en vigueur le 15 novembre prochain, se substituera à la décision No 135/2007/QD-Ttg prise par le Premier ministre en 2007.

Il témoigne de la volonté du Parti et de l’Etat de mieux favoriser le retour au pays des Vietnamiens résidant à l’étranger, a affirmé le vice-ministre lors d’une interview avec la VNA, soulignant que la communauté des Vietnamiens à l’étranger est une partie inséparable de la communauté des ethnies vietnamiennes.

Le décret 82 permettra en effet une exemption de visa de 12 mois au maximum, au lieu de trois mois comme le propose la décision 135. En outre, l’éventail des bénéficiaires sera plus large car les enfants de nationalité étrangère d’une personne d’origine vietnamienne ou d’un citoyen vietnamien seront également exemptés de visa.

Il s’agit d’une grande avancée pour créer des conditions plus favorables aux Vietnamiens résidant à l’étranger et à leurs proches, a indiqué Vu Hong Nam.

Le vice-ministre, également responsable de la Commission d’Etat chargé des Vietnamiens résidant à l’étranger, a insisté sur la nécessité d’appliquer au mieux les politiques afin que les Vietnamiens à l’étranger se sentent comme une partie inséparable de la nation.

Actuellement, plus de 4,5 millions de Vietnamiens vivent à l’étranger, dans 109 pays et territoires. Outre l’exemption de visa, le Parti et l’Etat ont lancé plusieurs politiques pour resserrer leurs liens avec le Vietnam. Sur cet aspect, le vice-ministre Vu Hong Nam a particulièrement apprécié les contributions de l’Agence vietnamienne d’Information (VNA) qui, avec ses émissions télévisées et ses informations, a aidé les Vietnamiens à l’étranger à suivre la situation à l’intérieur du pays. Le vice-ministre a en outre réaffirmé les privilèges dont bénéficient les Vietnamiens résidant à l’étranger quand ils retournent au pays pour des affaires économiques ou des activités sociales. -VNA