Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) travaille avec les autorités de Cân Tho. Photo : VNA

 

Cân Tho (VNA) - Le parachèvement de ​son plan de développement est la tâche ​clé de la ville de Cân Tho car elle est non seulement la capitale du delta du Mékong, mais aussi la ville la plus vulnérable ​au changement climatique parmi les grandes villes du Vietnam.

C’est ce qu’a souligné le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors d'une séance de travail le 13 juin avec les responsables municipaux.

Le chef du gouvernement a salué les acquis obtenus par Cân Tho dans le maintien de la croissance économique au cours de la dernière décennie, en particulier dans l'industrie et l'agriculture, en dépit des difficultés économiques et de​s graves répercussions ​du changement climatique et de l’in​trusion saline. La ​ville a également ​été efficace ​en matière de bien-être social, ​d’offre d​'emplois, ​de refus de la misère, contribu​ant à consolider la confiance des habitants en la gestion et la direction des autorités municipales.

Le chef du gouvernement a exhorté Cân Tho à accélérer la restructuration agricole et d'autres ​secteurs tout en faisant le meilleur usage de ses caractéristiques naturelles ainsi que des opportunités engendrées par le changement climatique pour améliorer les revenus des agriculteurs.

​La ville doit devenir u​n lieu d'accueil de start-up, appliquer des technologiques dans les activités commerciales et de production pour une meilleure valeur ajoutée des marchandises, a indiqué le Premier ministre.

Cân Tho doit aussi renforcer ​sa coopération avec des entreprises étrangères pour développer les marchés, veiller à la formation de personnel, attirer​ des ressources humaines qualifiées, notamment des Viêt kiêu (Vietnamiens résidant à l'étranger).

Le Premier ministre a également demandé à Cân Tho de resserrer les liens avec d'autres villes et provinces du pays, mais aussi des villes dans la région et dans le monde pour acquérir ​de bonnes expériences.

Il a déclaré que des mécanismes plus ouverts sont nécessaires, ajoutant que les autorités devaient développer l'innovation et la créativité dans la gestion et l’exécution de leurs fonctions.

Lors de la séance de travail, les responsables locaux ont rapporté que Can Tho avait des avantages dans l'agriculture, l'aquaculture ainsi qu​'en termes de situation géographique, ce qui est favorable ​au développement des infrastructures ​de transports, de l’agriculture ​high-tech, de l'industrie de la transformation, ​du tourisme​, de l’industrie auxiliaire.

Au premier semestre de l’année, Cân Tho a enregistré ​un produit intérieur brut régional (GRDP) ​de plus de 28.755 milliards de dongs (1,29 milliard de dollars), ​+6,82% en glissement annuel. Elle est classée 14e ​parmi les 63 villes et provinces en termes d'indice de compétitivité provincial. Le nombre d'entreprises dans la ville augmente de 9,12% par an.

Le même jour, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s'est rendu à l’Institut du riz du delta du Mékong. Il lui a recommandé de chercher de nouvelles variétés de riz et d'autres plantes capables de s'adapter aux effets du changement climatique.

A Can Tho, le dirigeant vietnamien a également inspecté des ouvrages de communication et rendu visite à des familles méritantes envers la Patrie. - VNA