Hanoï, 13 juillet (VNA) - Tsutomu Koizumi, directeur adjoint du Département des Affaires économiques (Ministère des Affaires étrangères du Japon), chef de la délégation japonaise participant à la première réunion des hauts fonctionnaires (SOM 1) de l’APEC 2017, a salué les efforts vietnamiens pour honorer sa responsabilité d’économie d’hôte de cet événement.

Tsutomu Koizumi, directeur adjoint du Département des Affaires économiques, relevant du Ministère japonais des Affaires étrangères. Photo : VNA

Lors d’une interview accordée au correspondant de l’Agence vietnamienne d’information le 12 juillet à Tokyo, Tsutomu Koizumi a annoncé qu’il s'était rendu deux fois au Vietnam pour prendre part au SOM 1 et à la conférence des ministres chargés du commerce de l’APEC.

Il a souligné que le Vietnam, en qualité d’un marché émergeant en Asie ayant une croissance impressionnante, a fait part d'initiatives importantes.

Il a affirmé que le Japon espère la direction du Vietnam dans son rôle de l’économie hôte de l’APEC 2017.

Créée en 1989, l’APEC a obtenu des grandes performances dans divers domaines, dont l’intégration à l’économie de la région Asie Pacifique.

Il regroupe maintenant 21 économies membres que sont l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, la Chine, Hong Kong (Chine), l'Indonésie, le Japon, la République de Corée, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pérou, les Philippines, la Russie, Singapour, Taïwan (Chine), la Thaïlande, les États-Unis et le Vietnam, qui représentent ensemble 40% de la population mondiale, 60% du PIB mondial et 50% du commerce mondial.

Abordant les opportunités et défis de l’APEC dans le contexte actuel, Tsutomu Koizumi a rappelé que l’APEC 2017 se concentre sur l’exécution des initiatives sur la croissance durable et créative, le renforcement de la connectivité économique régionale, l’augmentation de la capacité concurrentielle et créative des micro, petites et moyennes entreprises à l’ère numérique, l’intensification de la sécurité vivrière et agricole durable, ainsi que l’adaptation aux changements climatiques.

Il a estimé qu​'afin d'entendre les opinions des entreprises, il fallait organiser un dialogue avec la participation de la communauté des entreprises publiques et privée.

Il a affirmé que son pays, en qualité d’économie membre de l’APEC, continuera de contribuer activement aux discussions de ​ce forum pour que son sommet, qui se déroulera en novembre prochain au Vietnam, soit un succès.

Depuis son adhésion à l’APEC en novembre 1998, le Vietnam a eu des contributions importantes, avec notamment l’organisation réussie de l’APEC 2006 et de la 6e réunion ministérielle de développement des ressources humaines de l'APEC en septembre 2014. -VNA