Une vue de l’île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud).
 

Hanoi (VNA) - Cette année, les Vietnamiens auront quatre jours fériés pour la fête de la Libération du Sud et de la Réunification du pays (30 avril) ainsi que la Journée internationale du travail (1er mai). Une belle opportunité pour partir en voyage.

D’après Pham Bich Ngoc, directrice de Vietrantour, la plupart des clients qui choisissent des circuits de courte durée et proches de leur lieu de résidence.

«Aujourd’hui, les réservations faites représentent 60 % de notre plan annuel», précise-t-elle.

Vietravel envisage de servir près de 24.000 clients, soit près de 20% de plus que l’an dernier.

Selon Pham Bich Ngoc, les destinations en vogue sont Nha Trang (province centrale de Khanh Hoà), notamment l’île de loisir Vinpearl Land Nha Trang ; Phu Quôc (Kiên Giang, delta du Mékong), avec Vinpearlland Phu Quôc ; Dà Nang (Centre), avec la zone touristique Bà Nà Hills, et l’île de Cat Bà à Hai Phong...

Le Nord, lieu idéal où poser ses valises

Selon des statistiques de la majorité des agences de voyage, les destinations au Nord, telles Sâm Son (province centrale de Thanh Hoa), la baie de Ha Long (province de Quang Ninh au Nord), accueillent de nombreux Vietnamiens, en lieu et place des plages du Centre comme les années précédentes.

Depuis la mise en service du téléphérique du mont Fanxipan, le bourg Sa Pa (province de Lào Cai) est devenue un lieu prisé de cette catégorie de touristes.

«Durant ces quatre jours fériés, Sa Pa estime accueillir quotidiennement de 15.000 à 20.000 visiteurs, soit une hausse de 20% sur un an», précise Nguyên Ngoc Hinh, vice-président du Comité populaire de Sa Pa, avant de souligner que les capacités d’hébergement ne sont que de près de 10.000 personnes/jour. Les responsables de Sa Pa ont prévu des séjours chez l’habitant. «Les tarifs des hôtels vont de 600.000 à 800.000 dôngs la chambre, soit de 100.000 à 300.000 dôngs de plus qu’en période ordinaire», selon Nguyên Ngoc Hinh.

Lutter contre l’emballement des prix

Afin d’éviter des prix par trop supérieurs lors de ces congés, il est conseillé de réserver son circuit dans une agence de voyage. «Un excellent moyen pour ne pas perdre d’argent» estime Trân Tuân Anh, vice-directeur de Vietravel Hanoi qui envisage de n’augmenter ses tarifs que de 10%.

Pour sa part, Vietrantour négocie avec son partenaire pour de baisser de 5% à 18,5% les prix de ses circuits pour les Vietnamiens.

Pour le reste, les conseils habituels demeurent, réserver longtemps à l’avance auprès d’agences de voyage réputées afin d’éviter toutes mauvaises surprises. -CVN/VNA