Hanoi, 12 septembre (VNA) - Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a rencontré le 12 septembre le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong, en marge du Forum économique mondial de l’ASEAN 2018 (WEF ASEAN) à Hanoi.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc rencontre le 12 septembre le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong. Photo : VNA


Le chef du gouvernement vietnamien a fait l'éloge de la présence de Lee Hsien Loong au WEF ASEAN, affirmant que cela manifeste bien le rôle et la responsabilité de Singapour en tant que président de l'ASEAN 2018.

Le Premier ministre a salué les réalisations de Singapour en matière d’économie et de science-technologie, espérant que Singapour aidera le Vietnam à saisir les opportunités de la quatrième révolution industrielle, à appliquer les technologies numériques aux processus de gouvernance et d’urbanisation, à transférer des technologies et à investir dans le développement des infrastructures, des parcs de logiciels et à créer un centre de start-up.

Lee Hsien Loong, pour sa part, s'est félicité de la participation de Hanoi, Da Nang et Ho Chi Minh-Ville au réseau des villes intelligentes de l'ASEAN pour valoriser leur potentiel et leurs avantages afin de devenir la première zone urbaine de la région.

Les deux Premiers ministres ont convenu de continuer à soutenir la communauté des entreprises des deux pays pour qu’elles développent leurs investissements et leurs activités dans leurs pays respectifs, fassent leurs efforts pour mettre en place un cadre politique transparent et stable et éliminent les obstacles en temps opportun. .

En ce qui concerne les questions régionales et internationales, les deux chefs de gouvernement se sont engagés à maintenir une coopération et une coordination étroites au sein de l’ASEAN pour concrétiser l’esprit de résilience et d’innovation. Ils s’emploieront également à promouvoir le consensus et la solidarité entre l’ASEAN et le rôle central de l’Association et à défendre les principes du bloc sur des questions clés liées à la paix, à la sécurité et à la stabilité dans la région, y compris la mer Orientale.

Ils ont été unanimes pour accélérer la libéralisation du commerce et les liens économiques régionaux et pour coordonner avec d’autres pays en vue de la fin des négociations sur le partenariat économique global régional (RCEP). - VNA