L'usine de fibres Hoa Xa dans la province de Nam Dinh. Photo: VNA

Hanoï (VNA) -  Le Fonds mondial pour la nature (WWF) et l'Association du textile et de l'habillement du Vietnam (VITAS) ont lancé le 26 octobre un projet visant à "verdir" l'industrie du textile et de l'habillement du Vietnam en améliorant la gestion de l'eau et la durabilité énergétique.

Les deux parties renforceront la bonne gouvernance des bassins hydrographiques, contribuant à l'amélioration de la qualité de l'eau et à l'utilisation durable de l'énergie.

Le projet sera mis en œuvre de 2018 à 2020. Selon le président de VITAS, Vu Duc Giang, l'objectif principal du projet est d'améliorer l'efficacité de l'eau et de l'énergie dans ce secteur, réduisant ainsi son impact sur l'environnement. Le projet nécessite la collaboration avec les entreprises afin de les encourager à participer activement au travail de gestion du fleuve Mékong, à mettre en œuvre une planification énergétique durable et à discuter d'un plan d'actions commun pour développer l'industrie du textile et de l'habillement de manière durable.

Un autre objectif important du projet consiste à inciter les investisseurs du textile vietnamien à mettre en œuvre des pratiques plus durables, a-t-il ajouté.

Selon Marc Goichot, représentant du WWF, rendre le secteur textile au Vietnam plus écologique est également un moyen d'atteindre son objectif plus large concernant la gestion des ressources en eau et l'utilisation efficace de l'énergie, qui constituent une des principales préoccupations environnementales au niveau mondial.

Il a ajouté qu'à long terme, le WWF souhaitait voir les usines, les zones industrielles et d'autres facteurs se coordonner pour prendre des mesures afin de réduire les risques et les impacts au-delà des limites de leurs usines et de gérer de manière plus responsable l'utilisation partagée des ressources dans tout le secteur. -VNA